Vous êtes ici : Accueil > ECOLO RUBRIK > LE COIN DES PARENTS

LE COIN DES PARENTS

mascotte-coin-des-parents-50Le coin des parents

 

La ChouetteL'écolomag 65


 

Accepter la différence,
dans toutes ses dimensions

 

Nathalie-Reinhardt-63proposé par Nathalie Reinhardt
coordinatrice de l’Atelier Gordon
(www.ateliergordon.com)
https://www.facebook.com/pages/
LAtelier-Gordon-France/544035392310154

Plus sur cet article et vos réactions sur notre
page Facebook : L’Atelier Gordon France.

Partagez aussi entre parents dans notre
groupe Facebook : Les Ateliers Gordon.

J’ai eu la chance de vivre à l’étranger, en Angleterre. Quelle ne fut pas ma surprise, dès les premières semaines, de me rendre compte que, dans la rue, les magasins, les parcs, les cinémas, se trouvaient de très nombreuses personnes que nous ne voyions que très rarement en France. Elles se fondaient totalement dans la masse, étaient acceptées et accueillies tranquillement, sans gêne ni empressement excessif. C’était donc normal qu’elles soient là, et elles semblaient parfaitement à leur aise. Il s’agissait de personnes à mobilité réduite, ainsi que de personnes présentant des déficiences mentales. Quoi ? Y avait-il plus de personnes en situation de handicap en Grande-Bretagne qu’en France ?

Je me suis alors rendu compte qu’en France, les personnes handicapées avaient moins de liberté de mouvement, étaient plus à part, parfois « cachées », n’avaient pas toujours les moyens matériels d’être des citoyens comme les autres, d’avoir accès aux écoles, à des traitements et des accompagnements dignes. Me sont alors remontées en mémoire les quelques rebuffades, humiliations, que mon père – en situation de handicap moteur – avait subies.

Je ne suis pas là pour lancer un débat sur la place des personnes en situation de handicap en France. Les choses ont déjà beaucoup changé. Mais force est de constater que nous sommes encore très en retard sur l’accompagnement et la façon dont nous traitons l’autre, celui qui ne fonctionne pas comme nous. Cette conjoncture autour du handicap, emblématique et extrême, n’est qu’une extension de la façon dont, en général, nous regardons et traitons celui qui ne fonctionne pas comme nous.

Vous connaissez le cycle infernal : moins je connais, plus j’ai peur, moins je sais comment m’y prendre pour entrer en relation, plus le fossé se creuse. Plutôt que d’être en lien, je fuis, voire je moque, j’humilie, je rabaisse, je rejette.

« "Je" est plein d’autres. » Philippe Caubère (comédien et auteur)

Notre malaise ou notre sentiment de rejet face à la différence nous parlent de notre manque de capacité à accepter cette différence.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, notre réaction nous parle également de notre acceptation de nous-même. De cette part de nous qui n’est peut-être pas dans la norme que nous souhaiterions. Du coup, on préfère la cacher à soi et aux autres. Que de violences infligées à tous !

Alors, pour ne pas creuser les fossés, dégrader les estimes, pour que chacun puisse avoir sa place dans notre société complexe, nous avons le devoir de nous réconcilier avec ces parts de nous que nous aimons le moins.

Les accepter telles qu’elles sont. Nous accepter tout entier. C’est ok.

Forts de cela, alignés, nous pourrons nous tourner vers nos enfants et leur faire ce cadeau de l’acceptation inconditionnelle. Puis nous tourner vers les autres, si différents et si beaux.

 

Ni hérisson, ni paillasson, juste à l’unisson !

Offrir un regard d’acceptation :

Pour ma part, quand je rencontre aujourd’hui une personne en situation de handicap, je tente de la regarder tranquillement dans les yeux, ne serait-ce qu’une ou deux secondes. Comme pour lui dire : « Je te vois. Nous sommes différents et c’est ok. » Ni hérisson, ni paillasson, juste à l’unisson !

C’est ce même regard dont on peut se faire cadeau à soi-même : « Je suis comme je suis, et c’est ok. »

Ainsi, nous faisons un double superbe cadeau à nos enfants !

Ils voient en nous des personnes qui s’acceptent telles qu’elles sont et ils bénéficient de notre regard acceptant sur eux : « Tu es qui tu es, et c’est top ! »

Comment nos enfants peuvent-ils croire que nous les acceptons comme ils sont si nous leur démontrons chaque jour que nous ne nous acceptons pas nous-mêmes comme nous sommes ?

À très vite,
Nathalie Reinhardt
Présidente Les Ateliers Gordon
www.ateliergordon.com

Pour nous transmettre vos retours sur cet article et aller plus loin : allez sur notre page Facebook L’Atelier Gordon France ou dans notre groupe Les Ateliers Gordon.

 


 

Emilie-Boudot-photoL’hygiène naturelle du bébé

Émilie Boudot est rédactrice web spécialisée en parentalité consciente et mode de vie écologique. Elle défend également une alimentation végétarienne en partageant ses recettes sur son blog : http://www.lescasserolesdemiliye.wordpress.com

 

proposé par Émilie Boudot

Convictions écologiques, aspect économique ou souhait de répondre davantage aux besoins de son bébé, les raisons qui poussent les parents à adopter l’hygiène naturelle dès la naissance sont multiples. Loin d’être réservée aux parents excentriques ou à ceux au foyer, cette méthode est plus simple à mettre en place qu’il n’y paraît.

En quoi consiste l’hygiène naturelle infantile (HNI) ?

bebe1Contrairement à ce que l’on peut croire, l’hygiène naturelle n’est pas une méthode d’apprentissage précoce de la propreté, visant à imposer le pot au bébé dès son plus jeune âge. Il s’agit plutôt du développement d’un moyen de communication entre les parents et l’enfant*. En effet, jusqu’à environ 6 mois, le bébé est conscient de ses besoins d’élimination, qu’il indique même à ses parents. Si ces derniers n’ont aucune réaction, le bébé va progressivement cesser de transmettre ces signaux puisque son entourage n’y prête pas attention. Il perdra alors les sensations d’élimination, jusqu’à ce qu’un beau jour, on lui demande de se reconnecter à son corps, estimant qu’il est temps pour lui d’utiliser le pot. L’HNI vise donc à répondre aux besoins d’élimination du nouveau-né, en lui donnant les moyens de se soulager autrement que dans sa couche.

Conscience d’élimination et maturité des sphincters

De nombreux parents pensent que l’enfant est apte à aller sur le pot au moment où les muscles de ses sphincters sont suffisamment développés pour se retenir. Or, le fait que le bébé ne puisse pas se retenir ne l’empêche pas d’être conscient de ce qui se passe dans son corps. À l’inverse, un enfant capable de se contenir ne va pas systématiquement réclamer le pot, surtout s’il a été habitué à se soulager dans sa couche.

L’hygiène naturelle en pratique

Que l’on opte pour une version sans couches, ou bien pour une version partielle (sans couches à la maison, couches à l’extérieur ou lors de longues sorties), l’HNI gagne à être expérimentée. En pratique, il s’agit de repérer les signaux émis par son bébé et de le tenir au-dessus d’une bassine, d’un pot spécial HNI ou d’un lavabo au moment où il va éliminer, ce qui est beaucoup plus simple qu’on pourrait l’imaginer. Petit à petit, on apprend à repérer les moments-clés – le matin au réveil, après la sieste, avant/ après une balade, etc. – pour proposer à son bébé le moyen de se soulager autrement que sur lui. Au fil des mois, la communication se crée : un son, un signe, une grimace ou un simple regard… votre enfant trouvera un moyen de capter votre attention.

L’HNI favorise-t-elle la propreté précoce ?

Les enfants avec lesquels on a pratiqué l’HNI ont tendance à être propres plus rapidement, car habitués à s’écouter et, surtout, à être écoutés. Cependant, comme tout apprentissage, les enfants passent par des phases de progrès et de régression pour ensuite mieux appréhender le palier suivant. Il y aura probablement de nombreux ratés, mais, finalement, pas plus qu’avec un enfant ayant appris la propreté tardivement avec la méthode conventionnelle.

* Voir le livre d’Ingrid Bauer Sans couches, c’est la liberté !, aux éditions l’Instant Présent.

 


 

La pipée

le rendez-vous de Touchons du Bois par Thierry de l’Épine
www.touchonsdubois.fr

 

pipeeMatériel
✓ Un morceau de branche (taille de haie) de 1 cm de diamètre
✓ Des feuilles de lierre

Outil
✓ Un couteau
✓ Un marteau
✓ Une scie

C’est parti !
Préparation de la branche :
1. Coupe un morceau de 20 cm de longueur dans une branche de 1 cm de diamètre.
2. Place le morceau de branche à la verticale sur une table ou sur le sol.
3. Place la lame du couteau bien au centre en haut de la branche.
4. Tape doucement avec le marteau sur le plat de la lame de façon à fendre la branche sur 10 cm. Attention aux doigts !

Préparation de l’anche :
Plie une feuille de lierre en 2 sur la nervure centrale.

Assemblage :
1. Insère la feuille pliée dans la fente de la branche en positionnant le pli de la feuille perpendiculairement à la branche.
2. Enfonce la feuille jusqu’à ce qu’elle tienne bien dans la fente de la branche.
3. Avec un couteau bien aiguisé, arase ce qui dépasse des 2 côtés de la branche.

Fonctionnement :
Souffle dans la fente de la branche à l’endroit où la feuille de lierre est coincée.

Les sons qui sortent sont proches de ceux produits par les chouettes. Si cela ne fonctionne pas, il faut essayer avec une autre feuille de lierre.

La nuit, dans les bois (accompagné-e d’un adulte, bien entendu), si tu imites la chouette et que tu te trouves sur son territoire de chasse, elle te répondra pour te le faire savoir.

Bons sons.
À toi de jouer !

 


 

Parents, enseignants,
Gribouille vous forme à la pédagogie Montessori

Alors que, d'après l'Unicef, la France se classe 13e sur 29 pays riches s'agissant du bien-être des enfants, on constate que l'enseignement positif et l'éducation non violente sont en plein essor dans le pays. Les parents ont envie et besoin de découvrir des pédagogies alternatives, de savoir que leur enfant est écouté et compris et non pas noyé dans une masse d'élèves.

dessin-parents-65Comment enseigner à nos enfants, de manières positive et bienveillante, tout en les considérant comme des personnes uniques ? Comment les éveiller à leur rythme, en prenant réellement en compte leurs besoins, leurs envies et leur évolution ?

La pédagogie Montessori est une méthode d'éducation dite « ouverte », qui n'est pas focalisée sur le travail ni les résultats. Cette pédagogie alternative repose sur l'éducation sensorielle et kinesthésique de l'enfant : un enfant peut découvrir le monde et apprendre dès son plus jeune âge à travers des tâches de la vie quotidienne. Dans la pédagogie Montessori, l'éducation est considérée comme une « aide à la vie » et non pas comme un objectif à atteindre au plus vite.

Alima Diarra, qui a fondé Gribouille, est chef d'entreprise, éducatrice certifiée AMI (Association Montessori Internationale) et lauréate Coup de coeur du public du concours Révélateur de talents 2014. Convaincue du bienfait de cette pédagogie et de la nécessité de la faire partager, Alima Diarra, également maman, propose des formations Montessori aux parents, enseignants et éducateurs.

Quels sont les objectifs de ces formations Montessori ?

• Rendre accessible cette pédagogie qui fait parler d'elle depuis quelques années, mais qui reste méconnue. Basée sur l'écoute, la confiance, les encouragements, elle porte ses fruits dans tous les établissements ou ateliers qui lui sont consacrés.

• Apporter dans de nombreux domaines de l'enfance la possibilité d'appliquer cette pédagogie pour le plus grand plaisir des enfants, leur épanouissement et leur construction.

Le souhait de Gribouille, c'est de travailler avec les collectivités territoriales, les fédérations professionnelles liées à l’éducation, pour pouvoir ensuite s’étendre à l’échelle nationale. C'est aussi de démarrer par des formations dispensées aux parents, afin qu’à leur tour ils puissent former leurs enfants à la pédagogie Montessori et enrichir petit à petit ce réseau de partage et de bienveillance.

Les formations organisées par Gribouille, en plusieurs séminaires, s'adressent à tous les adultes acteurs du développement des enfants. Elles sont adaptées aux besoins de chacun, dispensées en groupe ou en individuel et permettent à chaque participant d'obtenir une attestation de formation.

Rendez-vous sur
www.gribouille.org

 


 

eco-livres-parents-63

Encore plus de bêtises sur la nature
de François Lasserre - Illustrations de Roland Garrigue

livre-encore-plus-de-betiseQue les grands racontent aux enfants

Après le best-seller Toutes les bêtises sur la nature, voici la suite pour ne plus raconter n’importe quoi en famille ou au bureau !

Si l'on vous dit que... les bourdons sont les mâles des abeilles, toutes les chenilles sont végétariennes, toutes les coccinelles mangent des pucerons, les crocodiles sont des reptiles, les insectes sont le steak de l'avenir, la Lune et les astres permettent de mieux jardiner, les caméléons changent de couleur pour se camoufler… Eh bien, on vous raconte n'importe quoi !

François Lasserre, naturaliste aguerri, et Roland Garrigue, illustrateur de talent, se retrouvent dans ce nouvel opus de la collection à succès L’humour est dans le pré, pour décrypter les bêtises que l’on raconte sur la nature et les animaux. Ils mettent fin à plus de 100 idées reçues qui circulent depuis la nuit des temps.

Un petit manuel d’anti-bêtises surprenant, drôle et scientifiquement rigoureux, destiné à faire connaître la nature et à ne plus la craindre.

Éditions Delachaux et Niestlé - 128 pages - 12,90 €

 

La pédagogie Steiner-Waldorf à la maison
de Monique Tedeschi

livre-pedagogie-Steiner-WaldorfAvec 100 activités créatives de 3 à 7 ans

Éduquer ses enfants en harmonie avec la nature : l'idée séduit de plus en plus de parents en quête de spiritualité et d'un retour aux sources. C'est donc tout naturellement qu'ils se tournent vers la pédagogie Steiner. Voici le premier guide complet consacré à cette pédagogie. À l'intérieur, découvrez les grands principes expliqués simplement, ainsi que de nombreux tutoriels et activités richement illustrés pour guider les familles dans leur découverte. Vous y trouverez :

  • les grands principes expliqués simplement,
  • saison après saison : des jeux libres et créatifs, des comptines, des histoires à raconter…
  • de nombreux tutoriels (poupée en laine feutrée, couronne de feuilles d’automne…),
  • des pistes pour célébrer les fêtes, la vie, la nature et… réenchanter le monde !

Un ouvrage de référence très inspirant pour nous aider à devenir des parents et des éducateurs bienveillants et créatifs.

Éditions La Plage - 320 pages - 29,95 €

 

On ramène le calme à la maison
d’Anne-Laure Mahé

livre-calme-a-la-maisonAider votre enfant à calmer stress, agitation, anxiété et angoisse

Emplois du temps surchargés, conflits entre frères et sœurs, devoirs à effectuer, le quotidien familial est survolté. Apaiser les enfants agités est une nécessité. Mais nous-mêmes, en tant que parents, ne sommes-nous pas responsables du stress et de l’agitation qui règnent à la maison ?

Dans cet ouvrage, la sophrologue Anne-Laure Mahé donne aux parents les clés pour anticiper les crises et les angoisses. Elle offre une foule d’outils à utiliser au quotidien afin de désamorcer le stress de chacun et ramener le calme à la maison.

Ce livre propose :

  • des outils pour comprendre les émotions des uns et des autres,
  • des réponses aux questions de parents,
  • des exercices de sophrologie pour petits et grands afin de libérer les tensions,
  • des témoignages sur ce qui fonctionne et pourquoi,
  • des pages détachables pour poursuivre les activités.

Une approche ludique de la sophrologie en famille !

Éditions Eyrolles - 176 pages - 14,90 €

 

50 activités nature avec les enfants
de Marie-Lyne Mangilli-Doucé

livre-50-activites-natureSi vous aimez parcourir la nature avec vos enfants et glaner au gré de vos promenades feuilles, branches, fruits, fleurs, ce livre est fait pour vous !

Ici, 50 fiches d'activités accessibles dès 4 ans, réalisables seuls ou accompagnés, selon l'âge et la difficulté, présentant la liste des matériaux et produits nécessaires, le descriptif précis et illustré pas-à-pas, des conseils et éventuelles mises en garde, des variantes.

Vos petits bouts fabriqueront ainsi décorations pour la maison et pour la table, jeux nature de récup' ou à construire, produits cosmétiques ou de soins, recettes de cuisine, cadeaux à offrir... à partir des trésors récoltés dans la nature ou les parcs.

Une invitation à expérimenter et à développer des temps de rencontre précieux avec les enfants, pour les convier à créer et prendre plaisir à faire avec eux, condition essentielle au développement de leur potentiel créatif.

Éditions Terre vivante - 120 pages - 14 €

 


 

bionat1Bionat respecte
l’homme et l’environnement

Une fabrication artisanale en France

Vos chaussures Bionat sont fabriquées avec le plus grand soin. Les ouvriers les confectionnent et les bichonnent jour après jour.

Un tannage sans chrome et des cuirs naturels de 1ère qualité

Les cuirs en tannage végétal sont sans produits chimiques, meilleurs pour votre santé ! Nos cuirs préservent des risques d’allergies. Ils ne sont pas nocifs pour l’environnement, ni pour les personnes qui les tannent.

Des semelles en latex 100 % naturel

Pure sensation de légèreté. Le véritable latex masse et stimule la plante des pieds pendant la marche. Le produit est sain et naturel, c’est un produit vivant ! Entièrement réalisé à la main, en France.

Le confort à la marche

Le meilleur « retour » que nous ayons, c’est le vôtre ! Autant de témoignages qui nous montrent votre attachement à Bionat.

« Un confort à la marche rarement égalé », « c’est le pied », « j’oublie d’enlever mes chaussures chez moi »…

Les chaussures végan

Bionat propose aussi une gamme alternative, végan, composée de chanvre et d’une doublure en coton organique.

bionat2Bionat, c’est une association de douceur, de confort, ainsi qu’une connaissance technique, totalement maîtrisée lors de la fabrication !

CHAUSSURES BIONAT
5 rue de l’Industrie
67730 CHÂTENOIS

Liste des animations ventes sur demande

 


 

Le lait à emporter :
nos conseils pour préparer le biberon en déplacement

HIPP-logo-2proposé par
Les premiers temps avec votre bébé soulèvent de nombreuses
interrogations. HiPP vous accompagne en répondant à vos
questions et en vous conseillant au sujet des laits infantiles.

 

hipp1

Première promenade, rendez-vous chez le pédiatre, visite chez les grands-parents... Vous ne pouvez pas toujours préparer tranquillement le biberon de votre bébé à la maison.

Voici quelques astuces qui ont fait leurs preuves lorsqu’il faut faire vite en déplacement :

  1. Faire bouillir l’eau à la maison et la laisser refroidir.
  2. Verser l’eau refroidie à environ 50 °C dans une bouteille isotherme propre.
  3. Prélever la dose de poudre à la maison et la mettre dans un récipient (par exemple, une boîte doseuse de HiPP).
  4. Emporter le tout.
  5. Si votre bébé a faim pendant votre sortie, mélanger l’eau et la poudre dans le biberon, insérer la tétine, agiter et c’est prêt !

Connaissez-vous nos laits de croissance prêts à boire, tels que le lait HiPP Combiotic en bouteilles ? Ils sont déjà prêts, vous n’avez plus rien à ajouter.

Nous vous recommandons de suivre les instructions de la préparation mentionnée sur l’emballage, c’est-à-dire de réchauffer légèrement le lait prêt à boire tel qu’indiqué. Cela permet de bien répartir les ingrédients.

Si toutefois vous ne pouvez pas réchauffer le lait, parce que vous êtes sur la route par exemple, ce lait peut aussi être bu à température ambiante. N’oubliez pas de bien le secouer avant d’ouvrir la bouteille, et d’agiter également le biberon !

Les tétines

Beaucoup de bébés sucent déjà leur pouce dans le ventre de leur maman. Après la naissance, ils conservent un besoin de succion important. Les bébés tètent quand ils ont faim, mais aussi quand ils sont fatigués ou tristes, car cela les apaise et les décontracte. Il existe une foule d’« objets » que les bébés tètent. Après le sein de maman, ils privilégient généralement la tétine. Mais ce peut être aussi le pouce, un jouet ou un lange. Les bébés qui ne tètent pas du tout sont rares. La tétine accompagne fidèlement bon nombre d’entre eux au cours des premières années.

 

L E   Q U I Z   D U   B I B E R O N

Quelle est la bonne température de l'eau pour préparer le biberon ? Que faut-il prendre en compte lors du dosage de la poudre et de l'eau ? Un bébé doit-il finir son biberon ? Vous êtes une « pro » du biberon ? Dans ce cas testez-vous avec notre quiz ! Il contient des informations épatantes, même pour les pros du biberon !

QUESTION 1/10

Quelle est la bonne température de l’eau pour préparer le biberon ?

A) Pour préparer le biberon, l’eau bouillie doit refroidir à 40-50 °C afin d’éviter les brûlures et des pertes de nutriments.
B) Il faut préparer le biberon à l’eau froide.
C) Il faut préparer le biberon à l’eau bouillante.

QUESTION 2/10

Que faut-il prendre en compte lors du dosage de la poudre et de l’eau ?

A) Rien. La poudre et l’eau peuvent être dosées à convenance.
B) La poudre doit être dosée conformément au tableau de dosage indiqué sur l’emballage.
C) Il faut toujours prendre plus de poudre que d’eau.

QUESTION 3/10

Comment faut-il fermer le biberon avant de l’agiter ?

A) Secouer le biberon en fermant la tétine avec les doigts. La rincer ensuite quelques instants à l’eau claire.
B) Pour des raisons d’hygiène, utiliser uniquement l’obturateur et la bague pour fermer le biberon.
C) Recouvrir le biberon avec la paume de la main et secouer.

QUESTION 4/10

Comment vérifier la température du lait infantile avant de donner le biberon ?

A) Tester la température en versant quelques gouttes dans la paume de la main.
B) Tester la température du bout du doigt.
C) Tester la température en versant quelques gouttes sur le dos de la main ou à l’aide d’un thermomètre.

QUESTION 5/10

Un bébé doit-il finir son biberon ?

A) Non, un bébé ne doit pas finir son biberon. Les bébés peuvent réguler eux-mêmes la quantité de lait. Lorsqu’ils sont rassasiés, ils s’arrêtent d’eux-mêmes.
B) Oui, car les bébés ne peuvent pas encore savoir combien de lait il leur faut. Il faut donc s’assurer qu’ils finissent bien leur biberon.
C) Le bébé doit terminer au moins un biberon par jour.

QUESTION 6/10

Peut-on maintenir au chaud un lait infantile déjà préparé ?

A) Oui, aucun souci.
B) Non. Pour des raisons d’hygiène, tout lait infantile préparé doit toujours être consommé immédiatement. Il est déconseillé de le garder au chaud.
C) Oui, il est même possible de le réchauffer plusieurs fois au four micro-ondes si nécessaire.

QUESTION 7/10

Peut-on garder les restes quand un bébé n’a pas fini son biberon ?

A) Non, pour des raisons d’hygiène, il ne faut pas conserver les restes (même au réfrigérateur), mais les jeter.
B) Oui, il est possible de garder les restes de la journée.
C) Oui, mais uniquement au réfrigérateur.

QUESTION 8/10

Combien de fois par jour faut-il nettoyer le biberon et la tétine ?

A) Une fois par jour.
B) Tous les deux jours.
C) Après chaque repas. Rincer abondamment, nettoyer soigneusement et garder au sec.

QUESTION 9/10

Peut-on mélanger deux laits infantiles différents ?

A) Non, cela n’est pas conseillé. Mélanger deux laits différents modifie la composition nutritionnelle.
B) Oui, c’est possible sans problème.
C) Oui, c’est même mieux.

QUESTION 10/10

Comment savoir quel débit de tétine convient pour quel lait infantile ?

A) Quand on retourne le biberon, le contenu doit s’écouler de la tétine en formant un jet.
B) Quand on retourne le biberon, rien ne doit sortir de la tétine.
C) Un bon repère consiste à retourner le biberon : le contenu doit s’échapper de la tétine à raison d’environ 1 goutte par seconde.

Réponses :
1/A - 2/B - 3/B - 4/C - 5/A - 6/B - 7/A - 8/C - 9/A - 10/C

 


 

N° Suivant N° Précédent

 

Agenda
API-days-140318-img3-min
Festival-Vierzon-160418-img1-min
visitez-la-pyramide-de-bosnie-img1
AFF_2018_MORZINE_WEB-img1-min
Affiche-FES-img1-min2
Aujourd_hui-010618-img1-min
Foire-bio-Meaudre-2018-img1-min
bien-etre-vercors-100518-img1-min
crop-circles-img1
nagez-avec-les-dauphins-img1
Salon-bien-etre-bio-marmande-220318-img1-min
AFF_2018_St-MARTIN-HT_WEB-img1-min
Affiche-Fete-bio-Boursay-img1-min
Salon-BEBT-Toulouse-2018-img1-min
AFF_2018_BALME_WEB-img1-min
Fete-Biodiversite-290518-img1-min
AFF_2018_SEYSSINS_WEB-img1-min
natexpo-lyon-20185-220218-img1-min
salon-bio-et-bien-etre-tours-220218-min
salon-zen-paris-2018-220218-img1-min
AFF_2018_THONON-2_WEB-img1-min
AFF_2018_CRAN-GEVRIER_WEB-img1-min
Salon-Bio-Co-Srasbourg-2-140318-img1-min
AFF_2018_DOUSSARD_WEB-img1-min
AFF_2018_PREVESSIN_WEB-img1-min
Salon-BEBT-Bordeaux-2018-img1-min

 

Rechercher
BANNIERE-DYNVEO-010618-2
BAN-NATURALLY-160X780-ECOLOMAG
alphanova-160x780-230318-img1
boutique-nature-partage-160x280
VS-BANNIERE-MASTIC-2018-ecolomag
Detox-fete-160x780-img1
Banner-EcoloMag-KeratineComplexForte-FR-160x780-2017-11
ayur-vana-200218-img1
cristaux_ecolomag_banniere_octobre_aromandise
silicium-WEB-ECOLOMAG-160X780
Nature & Cie Nouveautés 2017
2017_01_hildegarde_meilleur_produit_bio_2017
clubbio-780-160
Pural-banniere-160x780
noria-160x780
Ballot-flurin-160x780
che-160x780
Kuvings
Ecolo Régions
Bons Plans
RSS

Communiqués

16.06.2018
16.06.2018
16.06.2018
16.06.2018
16.06.2018
16.06.2018
14.06.2018
14.06.2018
14.06.2018
14.06.2018
14.06.2018
14.06.2018
14.06.2018
14.06.2018
14.06.2018
13.06.2018
12.06.2018
12.06.2018
12.06.2018
12.06.2018
12.06.2018
11.06.2018
11.06.2018
11.06.2018
08.06.2018
07.06.2018
07.06.2018
07.06.2018
06.06.2018
06.06.2018
Liste des communiqués