Vous êtes ici : Accueil > ECOLO RUBRIK > ECOLOMIAM

ECOLOMIAM

mascotte-ecolomiam-50écolomiam

 

La ChouetteL'écolomag 63


 

Chanvre et végétalisme
Pour le monde vegan et végétarien, le chanvre est une aubaine.

Proposé par L’Chanvre
Spécialiste du chanvre alimentaire biologique – www.lchanvre.com

Grâce à sa composition, la graine de chanvre est devenue en quelques années un aliment incontournable pour les personnes désirant diminuer, voire abandonner les matières carnées, le poisson ou même les œufs.

En effet, de par ses 20 à 50 % de protéines (contenant les 8 acides aminés essentiels) et ses 20 à 50 % de lipides – dont 77 % d’oméga 3 et 6 cumulés –, le chanvre s’est vite imposé comme un super-aliment.

Les acides gras polyinsaturés participent grandement au bon fonctionnement du système cardiovasculaire (cholestérol alimentaire, régulation de la lipémie*, etc.), alors que la viande et les œufs ont plutôt l’effet inverse, notamment par la façon dont ils sont cuisinés. De plus, avec un taux de protéines supérieur à 30 % (pour les graines de chanvre décortiquées), soit 2,5 à 3 fois plus que l’œuf (qui, lui, en contient 11 %), et 1,5 à 2 fois plus que les matières carnées (15 à 18 % de protéines), le chanvre est un substitut très complet.

Selon l’ingrédient chanvre utilisé – graine décortiquée, graine complète, farine ou Te’Fou** –, les taux de lipides et de protéines varient :

Graine entière : 23 % protéines et 30 % de lipides. Graine décortiquée : 31 % protéines et 47 % lipides. Farine : 45 % protéines et 16,5 % lipides. Te’Fou : 15 % protéines et 21,5 % lipides. Ces 4 produits possédant des textures, des goûts et des compositions distincts, c’est tout naturellement qu’ils seront introduits dans l’alimentation pour des usages différents, sans jamais perdre de vue qu’il ne faut jamais sacrifier le gustatif au profit exclusif de la diététique ! Ne pas transformer un bon aliment en « médicament » sous prétexte de sa composition exceptionnelle.

C’est pourquoi nous vous proposons des recettes végétaliennes inédites, pour le plus grand plaisir de vos papilles. Bon appétit !

* Présence de lipides dans le sang.
** Préparation à base de graines de chanvre décortiquées.

par Christophe Latouche,
artisan chanvrier, fondateur de L’Chanvre

 

Bolognaise végétalienne

Bolognaise-vegetalienne

Pour 1 pot – Préparation : 15 à 20 mn – Difficulté : cuillere

  • 162 g de Te’Fou de chanvre
  • 700 g de purée de tomates
  • 65 g de carotte
  • 7,5 g d’ail haché
  • 1 oignon
  • Huile d’olive
  • Basilic
  • Poivre et sel

© L’Chanvre

Pelez et hachez l’oignon. Coupez la carotte, puis faites-la cuire (à la vapeur, par exemple). Coupez des cubes de Te’Fou. Faites revenir l’oignon dans l’huile d’olive puis, très rapidement, le Te’Fou. Ajoutez la purée de tomates, l’ail et les carottes. Réchauffez le tout au moment de déguster. À associer à du riz ou des pâtes !

 

Caviar de carottes au chanvre

vegetalien-60 sans-gluten-60 sans-lactose-60

Caviar-de-carottes-au-chanvre

Pour 4 pers. – Préparation : 10 mn – Cuisson : 20 mnDifficulté : img src="./userfiles/images/ecolomiam/titre/cuillere.jpg" alt="cuillere" width="5" height="20">

  • 50 g de graines de chanvre décortiquées
  • 10 carottes
  • 6 gousses d’ail
  • Sel, poivre

© L’Chanvre

Épluchez les carottes, détaillez-les, faites cuire à la vapeur pendant 20 mn avec 2 gousses d’ail pelées et dégermées. Lorsqu’elles sont cuites, mixez les carottes et l’ail, salez, poivrez. Pilez les graines de chanvre décortiquées. Épluchez les 4 gousses d’ail restantes, dégermez-les et pressez-les. Ajoutez ces ingrédients à la préparation. Mélangez bien. Laissez reposer au frais pour que toutes les saveurs se lient bien.

 

Cookies végétaliens noisettes et chocolat

vegetalien-60 sans-gluten-60 sans-lactose-60

Cookies-vegetaliens-noisettes-et-chocolat

Pour 8 cookies – Préparation : 20 mn – Cuisson : 15 mn – Difficulté : img src="./userfiles/images/ecolomiam/titre/cuillere.jpg" alt="cuillere" width="5" height="20">

  • 50 g de sirop d’agave
  • 100 g de farine de riz
  • 60 g de farine de chanvre
  • 10 cl de lait de chanvre
  • 50 g de noisettes concassées
  • 50 g de pépites de chocolat
  • 60 g d’huile de noix
  • 1 c. à c. de levure
  • 1 pincée de sel
  • Vanille

© L’Chanvre

Versez les farines, le sel, la levure, les noisettes, les pépites de chocolat et la vanille dans un saladier. Ajoutez l’huile de noix, le lait et le sirop d’agave. Malaxez la pâte jusqu’à la rendre souple et homogène. Si elle vous semble trop sèche, ajoutez du lait de chanvre. Formez environ 8 boules de pâtes. Déposez les sur une plaque de four sur papier cuisson. Aplatissez les avec la paume de la main. Enfournez les cookies dans un four à chaleur tournante à 180 °C (th. 6) pendant 15 mn.

 

Roses des sables au chanvre

vegetalien-60 sans-gluten-60 sans-lactose-60

Roses-des-sables-au-chanvre

Pour 8 roses des sables – Préparation : 5 mn – Cuisson : 8 mn – Difficulté : img src="./userfiles/images/ecolomiam/titre/cuillere.jpg" alt="cuillere" width="5" height="20">

  • 100 grammes de graines de chanvre entières
  • 2 c. à s. de sucre en poudre
  • 75 g de chocolat noir
  • 2 sachets de sucre vanillé

© L’Chanvre

Faites chauffer pendant 5 mn les graines et le sucre en poudre dans une poêle antiadhésive, en remuant souvent. Retirez du feu et mélangez à nouveau. Graissez une plaque à pâtisserie ou une assiette (un format qui va dans votre réfrigérateur). Faites chauffez le chocolat et le sucre vanillé au bain-marie jusqu’à ce qu’il soit liquide. Versez sur les graines et mélangez bien. Il faut que les graines soient seulement enduites de chocolat. Formez des petits tas de graines chocolatées avec une petite cuillère que vous déposez sur la plaque à pâtisserie ou sur une assiette, et laissez refroidir avant de placer un peu au frais.

 


 

 

Tartelette tricolore courge, green pesto et crème cajou

vegetalien-60 sans-gluten-60 sans-lactose-60

Sarah-JuhaszPassionnée par la santé, le bien-être, l’alimentation, le sport et la nature, Sarah est fondatrice du blog www.pimpmegreen.com, au sein duquel elle partage des recettes végétales, à tendance crue, en accord avec ses valeurs et sa pratique de la naturopathie. La phrase qui lui correspond : « Je n’ai pas de talent particulier, je suis juste passionnément curieux. » Albert Einstein.

par Sarah Juhasz

Pour 6 tartelettes - Assez bon marché - Préparation : 45 mn + trempage la veille - Cuisson : 10 mn - Difficulté : cuillere cuillere

Tartelette-tricolore-courge

Pâte à tarte (sans gluten) :

  • 100 g amande en poudre
  • 120 g de farine de sarrasin
  • 3 c. à s. d’huile d’olive (20-25 g)
  • 1/2 c. à c. de sel de Guérande (ou tout autre sel non raffiné)
  • 1 c. à s. de graines de lin moulues + 3 c. à s. eau
  • 20 à 25 g d’eau (ajouter c. à s. par c. à s. pour éviter d’ajouter trop d’eau)

© Sarah Juhasz

Pour la courge cuite :

  • 500 g de potiron cru râpé (cela réduit à la cuisson)
  • 1 oignon jaune ou rouge (50 g)
  • 50 g de poireau
  • Sel, poivre
  • Ras el-hanout
  • Huile d’olive pour la cuisson

Pour le pesto « vert » (petit pois, coriandre) :

  • 200 g de petits pois décongelés la veille au soir (ou des frais si en saison)
  • 25 g de coriandre fraîche
  • 50 g de cerneaux de noix
  • 1 gousse d’ail
  • 1 c. à s. de vinaigre de cidre bio
  • Sel, poivre

Pour la crème « fromagère » de cajou et graines de tournesol :

  • 100 g de noix de cajou bio nature (achetées en vrac au magasin bio) – à mettre à tremper la veille au soir. Le lendemain, après rinçage et égouttage, le poids est alors de 140 g
  • 20 g de graines de tournesol = 30 g mouillées (trempées une nuit, rincées puis égouttées)
  • 50 g de jus de citron (1 ou 2 citrons en fonction de leur taille)
  • 15 g (2 belles c. à s.) de levure alimentaire maltée
  • 1/2 c. à c. d’ail en poudre
  • 1/3 c. à c. de sel de Guérande
  • Vous pouvez ne mettre que des noix de cajou pour plus de facilité dans la crème fromagère (170 g de noix de cajou trempées)

Toppings facultatifs : Herbes fraîches, graines de sésame noir ou de pavot

La veille au soir, mettez les graines de cajou à tremper dans un bol recouvert d’eau. Faites de même avec les graines de tournesol. Si nécessaire, mettez les petits pois à décongeler. Laissez à température ambiante. Le lendemain, commencez par préparer la crème « fromagère » de cajou et tournesol : rincez et égouttez les noix de cajou et les graines de tournesol. Mettez tous les ingrédients dans le blender et mixez jusqu’à obtention d’une préparation homogène. Versez dans un bol et réservez au frais. Préparez les tartelettes : préchauffez le four à 180 °C (th. 6 – mode pâtisserie chaleur tournante). Dans un saladier, mettez tous les ingrédients et mélangez le tout (commencez à la cuillère, puis finissez avec les mains pour former une boule). Entre 2 feuilles de cuisson, étalez la pâte à l’aide d’un rouleau à pâtisserie. Coupez des cercles légèrement plus larges que le diamètre des moules à tartelettes utilisés et mettez-la dans ces derniers (6 moules à tartelette de diamètre 10-11 cm). Enfournez pour 10 mn. Pendant ce temps, préparez la courge : râpezla à l’aide d’un robot culinaire. Lavez, épluchez et émincez l’oignon et le poireau. Mettez à chauffer une grande poêle. Une fois chaude, ajoutez un filet d’huile d’olive (pas plus d’1 c. à s. en quantité). Ajoutez l’oignon et le poireau. Faites revenir pendant 5 mn puis ajoutez la courge râpée. Salez, poivrez et ajoutez les épices. Remuez de temps en temps pour éviter que les légumes accrochent. Laissez cuire pendant 10 à 15 mn (ou jusqu’à ce que la courge soit fondante). Vérifiez la cuisson des tartelettes. Si elles sont cuites, sortez-les. Laissez-les refroidir pour pouvoir ensuite les démouler. Préparez le pesto de petits pois et coriandre en mixant ensemble tous les ingrédients dans un blender ou à l’aide d’un robot culinaire. Assemblez les tartelettes : dans chaque pâte à tarte, déposez 2 c. à c. pleines de courge cuite, 2 c. à c. de pesto et 2 c. à c. de crème de cajou. Disposez-les soit par couches l’une sur l’autre, soit par zones comme sur la photo. Facultatif pour la décoration : saupoudrez de graines de sésame noir ou de graines de pavot et d’herbes fraîches. Dégustez les tartelettes accompagnées de salade verte, de mâche ou de jeunes pousses d’épinards.

 

Tarte crue au cacao

vegetalien-60 sans-gluten-60 sans-lactose-60

Quid du cacao cru ? Pour profiter au maximum du cacao en tant que super-aliment, mieux vaut le consommer cru. Il conserve ainsi l’ensemble de ses nutriments, contrairement au cacao classique, qui subit une torréfaction. La poudre de cacao dégraissée (indispensable pour obtenir de la poudre, sinon le produit est trop gras) est issue de fèves fermentées et séchées au soleil. La poudre de cacao est 100 % cacao et ne contient aucun adjuvant.

Pour 1 tarte (soit une douzaine de parts) – Assez bon marché – Préparation : 30 mn – Congélation : 1 h – Difficulté : cuillere

Tarte-crue-au-cacao

Pour la base :

  • 265 g de dattes medjool sèches ou demi-sèches (environ 16 dattes, soit entre 14 et 18 dattes en fonction de leur taille). Une fois les dattes trempées, dénoyautées et épluchées (facultatif), le poids est de 215 à 220 g.
  • 1 tasse (105 g) de cerneaux de noix
  • 70 g de noix du Brésil
  • 25 g de cacao cru
  • Facultatif : une pincée de sel non raffiné (sel de Guérande, sel rose de l’Himalaya, etc).

© Sarah Juhasz

Pour la ganache :

  • 1 avocat mûr (100 à 110 g)
  • 185 g de dattes Sukari, qui sont plus onctueuses que les medjool ; mais vous pouvez tout à fait utiliser des medjool comme dans la base (185 g est le poids à sec ; une fois les dattes trempées, dénoyautées et épluchées – facultatif – on obtient 145 g).
  • 30 g de cacao cru
  • 55 g d’huile de coco (désodorisée ici, mais si vous aimez la noix de coco, privilégiez-la non désodorisée extraite à froid et bio)

Mettez les dattes à tremper, 5 à 10 mn, dans de l’eau tiède si elles sont déjà onctueuses ou chaude si très sèches. Préparez la base croquante : dans le bol d’un blender, mettez les 2 types de noix et mixez jusqu’à obtention d’une texture semoule (pour garder du croquant). Dénoyautez les dattes et épluchez-les si vous le souhaitez (sur certaines dattes, la peau s’enlève très facilement, sur d’autres non. Je préfère, pour ma part, les éplucher pour éviter d’avoir des morceaux de peau, mais ce n’est pas obligatoire). Ajoutez le cacao cru et les dattes dans le bol du robot. Mixez jusqu’à ce que la pâte commence à s’amalgamer. Prenez un moule rectangulaire ou carré de votre choix et recouvrez les bords et le fond d’un film étirable de cuisine (afin de faciliter le démoulage à venir). Versez la pâte dans le moule et, à l’aide des mains, étalez-la de manière homogène. Réservez au congélateur. Préparez la ganache : faites fondre doucement l’huile de coco au bain-marie. Pendant ce temps, placez le reste des ingrédients dans le bol du blender. Ajoutez enfin l’huile de coco fondue et mixez jusqu’à obtention d’une texture lisse et homogène. Sortez le moule du congélateur et étalez la ganache dessus. Remettez au congélateur 1 h minimum pour figer la ganache. À l’aide du film plastique, démoulez le gâteau. Coupez en rectangles ou en carrés. Décorez de fleurs comestibles (ici, fleurs de bleuet séchées achetées en magasin bio et pensées du jardin). Bon à savoir : vous pouvez tout à fait conserver cette tarte plusieurs mois au congélateur. Pensez à la sortir 30 mn avant dégustation pour retrouver le côté onctueux de la ganache.

 


 

 

CHOCOLAT CRU, transformé à froid, fèves non torréfiées, chocolat santé !

Chocolats-RAWRLorsque la vue du chocolat vous fait papilloter des yeux et saliver… vous ne pouvez résister… et vous achetez une, voire plusieurs tablettes ! Qui n’a pas connu cette magnifique sensation ? Alors, quitte à craquer, craquez sur le CHOCOLAT CRU, car les raisons sont excellentes pour la santé et, au final, vous mangerez mieux.

Et comment, me direz-vous ? Le chocolat cru, élaboré à partir de fèves de cacao non torréfiées, vous apportera vraiment les éléments nutritionnels du cacao ! Tout comme on consomme de l’huile première pression à froid, on consomme du chocolat cru pour ses bienfaits nutritionnels. Quand ce chocolat fond sur la langue, toutes les notes du cacao se révèlent : chocolat plus intense, moins sucré, moins gras. Plus long en bouche, il vous satisfera et vous n’y reviendrez pas aussi vite et aussi souvent qu’un chocolat ordinaire ! Vous mangerez moins de chocolat pour plus d’apports nutritionnels : quel gain !

En effet, la fève de cacao non torréfiée conserve plus de nutriments. Elle tient une place de choix dans l’alimentation vivante et crue, notamment par sa teneur en magnésium. Consommer du chocolat cru devient alors un vrai « péché mignon ».

+ infos : L’Épicerie crue Sarl PLUSQUEBIO
importateur-grossiste spécialisé en Raw Food
contact@plusquebio.fr
09 62 13 05 84 – pour les professionnels

 


 

Food-4Good-logoSaumon sauvage MSC rôti, sauce coco, thé matcha et riz de Camargue

Recettes proposées par

Pour 4 pers. Préparation et cuisson : 30 mn Difficulté : cuillere

  • Saumon-sauvage-MSC-roti 4 pavés de saumon sauvage argenté du Pacifique MSC Food4Good
  • 240 g de riz de Camargue demi-complet à cuisson rapide
  • 40 cl de lait de coco
  • 2 c. à c. rase de fécule de maïs ou de pomme de terre (à défaut, de la farine : blé, riz, épeautre)
  • 2 c. à c. rase de poudre de thé matcha
  • 2 c. à c. rase de moutarde fine
  • 1 pointe de couteau de vanille en poudre
  • 2 c. à s. d’huile d’olive
  • Sel non raffiné
  • Poivre 5 baies

© Food4Good

La veille, faites décongeler les pavés de saumon au réfrigérateur dans leur emballage sous-vide. Mettez le riz à cuire en suivant les instructions du paquet. Pendant ce temps, badigeonnez les 4 pavés de saumon d’huile d’olive, des 2 côtés, et posez-les côté peau sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé. Assaisonnez de sel et de poivre. Réglez le four à 140 °C (th. 5) chaleur tournante et mettez les pavés à cuire aussitôt pour 14 mn environ. Dans un bol, mélangez la fécule avec la poudre de thé matcha, la moutarde et la vanille. Versez progressivement environ 10 cl de lait de coco en fouettant afin d’obtenir une crème épaisse et bien homogène. Versez la crème dans une casserole avec le reste de lait de coco. Ajoutez 2 belles pincées de sel. Portez à ébullition sans cesser de remuer avec le fouet. Retirez du feu dès épaississement. Dressez les assiettes : répartissez la sauce coco et matcha dans le fond de 4 assiettes. Ajoutez une portion de riz au centre de chaque assiette, puis surmontez du pavé de saumon.

Bon à savoir : Le saumon sauvage argenté du Pacifique MSC Food4Good est certifié MSC pêche durable. Il est pêché à la ligne entre juillet et septembre au large de l’Alaska. Food4Good a sélectionné des portions de saumon préparées, soigneusement désarêtées, à la chair naturellement fondante, peu grasse et d’un orange caractéristique.

 

Filets de colin lieu MSC sauce au thym citronné et chou kale

Pour 4 pers. Préparation : 10 mn Cuisson : 15 mn Difficulté : cuillere

  • Filets-de-colin-lieu-MSC4 filets de colin lieu MSC Food4Good
  • 300 ml d’eau
  • 12 brins de thym citronné
  • 2 prunes umeboshi
  • 16 g de farine de riz tamisée
  • 4 c. à s. d’huile d’olive
  • 320 g de champignons
  • 80 g de noisettes torréfiées
  • 4 échalotes
  • 4 c. à s. d’huile d’olive
  • 12 feuilles de chou kale

© Food4Good

Décongelez les filets de colin au réfrigérateur, dans leur emballage d’origine, 12 h avant préparation. Mettez les assiettes de présentation au four à 80 °C (th. 2/3). Pelez et émincez finement les échalotes. Récupérez les feuilles du chou kale, puis ciselez-les grossièrement (vous pouvez conserver les côtes pour un autre usage). Saisissez les échalotes émincées dans l’huile d’olive, puis ajoutez-y les champignons et les feuilles de chou kale. Laissez cuire 5 mn à couvert avec 4 c. à s. d’eau. Réservez. Montez en ébullition douce les 300 ml d’eau. Plongez-y les filets de colin décongelés et couvrez. Laissez mijoter 5 mn. Retirez les filets, égouttez-les et disposezles sur l’assiette de présentation chaude. Rapidement, ajoutez à l’eau de cuisson la chair des prunes umeboshi, les feuilles de thym citronné, l’huile d’olive puis la farine tamisée. Fouettez jusqu’à épaississement de la sauce. Répartissez cette sauce chaude sur les filets de poisson, puis complétez l’assiette avec la préparation de champignons-kale, sans oublier quelques noisettes torréfiées.

Atout santé
Voici une recette riche en nutriments de qualité pour renforcer votre organisme face à l’hiver. Le colin lieu vous permet de faire le plein de vitamines (B12, B6, D, PP) et d’iode. Le thym citronné apporte un soutien certain aux poumons et la prune saumurée a des effets antiseptique, antibiotique et alcalinisant. La cuisson à l’eau, quant à elle, permet d’éviter la réaction de Maillard* et de conserver toute la richesse minérale du poisson dans l’eau de cuisson réutilisée en sauce.

Bon à savoir : Le colin lieu MSC Food4Good est certifié MSC pêche durable. Il est pêché toute l’année en mer du Nord. Food4Good a sélectionné des filets de colin lieu soigneusement préparés, désarêtés et surgelés à bord du bateau. Ils conservent ainsi toute leur fraîcheur et leur finesse de texture.

La réaction de Maillard apparaît lors de la cuisson d’un aliment à plus de 145 °C, qui provoque une modification de ses caractéristiques (saveur, odeur, couleur) et une perte des acides aminés et de certaines vitamines. De l’acrylamide (couleur brune) peut alors se former, molécule reconnue potentiellement à risques pour la santé.

 


 

 

 

Cuisinez les herbes aromatiques

Amandine-Geers-5

What-s-for-dinnerAuteurs de livres de cuisine bio, chroniqueurs en écologie, Amandine et Olivier ont créé, il y a maintenant 19 ans, What’s for dinner, une association engagée, privilégiant les échanges sur les questions d’alimentation et d’écologie. Pour découvrir les programmes et les dates des prochains ateliers de cuisine bio d’Amandine, rendez-vous sur : whats-for-dinner.info et Facebook (Amandine Geers).

Par Amandine Geers et Olivier Degorce

livre-je-cuisine-les-herbes-armatiquesRecettes extraites du livre 4
Je cuisine les herbes aromatiques
Éditions Terre vivante – 96 pages – 12 €

Donner aux plantes aromatiques la place qu’elles méritent dans notre cuisine, voilà le propos de cet ouvrage. Trop souvent délaissées ou utilisées en simple saupoudrage, les herbes méritent bien mieux ! Peu onéreuses, possédant des intérêts nutritionnels et médicinaux incontestés, il suffit d’apprendre à les intégrer dans notre cuisine quotidienne. 20 aromatiques des plus communes aux moins classiques : persil, menthe, estragon, mais aussi bourrache, mélisse ou ortie. 35 recettes originales à servir en apéritif, en entrée, en plat principal ou en dessert. Amandine Geers et Olivier Degorce combinent ici plaisir, santé et bon sens écologique, et redonnent envie de cuisiner pour sa famille et ses amis !

 

 

Champignons farcis aux herbes et au kombu

vegetalien-60

Un peu d’algue kombu, beaucoup de persil et de l’ail, voici une persillade revisitée version iodée pour garnir des champignons, à servir en entrée ou à l’apéritif.

Champignons-farcis-aux-herbes-et-au-kombuPour 4 pers. – Bon marché – Préparation : 15 mn – Cuisson : 1 mn – Difficulté :cuillere

  • 16 gros champignons de Paris
  • 1/2 bouquet de persil plat
  • 20 cm d’algue kombu fraîche
  • 2 belles gousses d’ail
  • 6 c. à s. d’huile d’olive
  • 2 c. à s. de sauce soja

© Olivier Degorce

Nettoyez les champignons à l’aide d’une brosse ou d’un torchon propre. Séparez les pieds en les basculant d’un côté, ils se détacheront à leur base. Enlevez les peaux. Rincez l’algue, puis laissez-la tremper dans de l’eau quelques minutes pour la dessaler. Coupez-la grossièrement. Lavez le persil. Épluchez et dégermez l’ail. Hachez-les grossièrement au couteau. Mettez tous les ingrédients, excepté les champignons, dans le bol du robot et mixez. Farcissez les chapeaux de champignons avec cette préparation et passez au grill pendant 10 mn. Dégustez aussitôt.

 

 

Salade d’oranges au céleri

vegetalien-60

Salade-d-oranges-au-celeri

Oranges, céleri, cannelle… En plus des vitamines, c’est l’Orient que vous invitez à votre table avec cette recette !

Pour 4 pers. – Bon marché – Préparation : 15 mn – Difficulté :cuillere

  • 3 belles oranges
  • 2 ou 3 branches de céleri et leurs feuilles
  • 1 gousse d’ail
  • 2 c. à s. d’huile de sésame
  • Le jus d’1/2 citron
  • 1/2 c. à c. de cannelle en poudre

© Olivier Degorce

Épluchez les oranges, coupez-les en quartiers et pelez-les. Lavez le céleri. Coupez les branches en tronçons et ciselez finement les feuilles. Épluchez et dégermez l’ail. Écrasez-le ou râpez-le pour extraire la pulpe (à l’aide d’une râpe à ail ou d’une râpe à parmesan). Dans un saladier, mélangez les oranges avec l’ail, l’huile de sésame et le jus de citron. Saupoudrez de cannelle. Mélangez de nouveau. Ajoutez le céleri. Vous pouvez laisser cette salade au frais avant de servir, les arômes se mêleront d’autant mieux.

 

Salade de champignons au cerfeuil

vegetalien-60

Voilà un nuage de douceur. La neutralité des champignons de Paris sera juste rehaussée par la finesse du cerfeuil qui ne manque cependant pas de caractère. Une sauce onctueuse au yaourt enrobe le tout au dernier moment.

Pour 4 pers. – Bon marché – Préparation : 15 mn – Difficulté : cuillere

  • Salade-de-champignons-au-cerfeuil© Olivier Degorce 250 g de champignons de Paris
  • Une petite poignée de cerfeuil
  • 1 petit oignon doux
  • 1 yaourt
  • Le jus d’1/2 citron
  • 2 c. à s. d’huile d’olive (ou de cameline)
  • Poivre au moulin
  • Sel

© Olivier Degorce

Commencez par préparer l’assaisonnement : battez le yaourt dans un bol et ajoutez l’huile, le sel et le poivre. Lavez le cerfeuil et gardez quelques brins de côté pour la décoration. Ciselez le reste avant de l’ajouter au yaourt. Mélangez bien et réservez. Coupez les extrémités terreuses des champignons. Enlevez les pieds en les faisant basculer à leur base. Réservez-les pour une autre utilisation. Frottez les chapeaux avec un torchon propre ou un pinceau de cuisine et tapotez-les pour vous assurer qu’il n’y ait pas de sable sous les lamelles. Émincez les chapeaux. Émincez finement l’oignon et incorporez-le aux champignons. Mélangez les champignons et la sauce, puis arrosez de jus de citron. Parsemez de cerfeuil. Servez aussitôt ou réservez au frais.

 


 

Le miso, un délicieux condiment
et superaliment venu tout droit du Japon !

À base de soja fermenté, le miso est plébiscité pour ses nombreuses vertus, dont la présence des 9 acides aminés essentiels et d’isoflavones. Idéal pour les préparations vegan, le miso blanc remplace aisément la crème fraîche ou le beurre, tandis que le miso rouge ajoute un délicieux goût fumé à vos plats. Voilà un délicieux repas qui vous satisfera !

Houmous au miso blanc et dips de fenouil

vegetalien-60

Houmous-au-miso-blanc

Miso-blanc-AromandisePour 4 pers. – Préparation : 30 mn – Difficulté : cuillere

  • 300 g de pois chiches cuits
  • 3 c. à s. de miso blanc Aromandise
  • Le jus d’1 citron
  • 2 c. à s. d’huile d’olive
  • Quelques graines de lin pour la décoration
  • 2 pincées depaprika
  • Poivre Sel
  • 1/2 fenouil

© Aromandise

Égouttez les pois chiches. Déposez-les dans un mixeur avec le paprika, le jus du citron, le miso, puis mixez en ajoutant un peu d’eau au fur et à mesure jusqu’à consistance désirée. Poivrez et salez selon votre goût (en sachant que le miso est déjà salé). Dressez dans un plat, puis versez par-dessus l’huile d’olive et saupoudrez de graines de lin. Coupez des morceaux de fenouil en bâtonnets fins, puis dégustez en les trempant dans le houmous !

 

Soupe de pommes de terre, carottes, ail et Miso

sans-gluten-60 vegetalien-60

Soupe-de-pommes-de-terre

Miso-blanc-rouge-AromandisePour 4 pers. – Préparation : 30 mn – Cuisson : 40 mn – Difficulté : cuillere

  • 6 pommes de terre
  • 3 carottes
  • 1 oignon
  • 2 gousses d’ail
  • 2 c. à s. de miso blanc Aromandise
  • 1 c. à s. de miso rouge Aromandise

© Aromandise

Éplucher les pommes de terre, l’oignon et les carottes, puis coupez-les en morceaux. Dégermez et hachez l’ail. Mettez-les dans un faitout, puis couvrez d’eau et laissez cuire à feu moyen pour 40 mn environ. Lorsque les légumes sont cuits, mixez avec un mixeur à main. Ajoutez le miso rouge et le miso blanc, puis mélangez bien. Dégustez !

 

Choux craquelins au miso blanc

vegetalien-60

Miso-blanc-AromandisePour 4 pers. – Préparation : 1 h – Cuisson : 25 mn – Difficulté : cuillere cuillere cuillere

Choux-craquelins-au-miso-blanc

Pour le craquelin :

  • 50 g de beurre
  • 50 g de cassonade
  • 50 g de farine T55

Pour les choux :

  • 200 g d’eau
  • 50 g de beurre
  • 1 pincée de sel
  • 120 g de farine T55
  • 3 œufs entiers

Pour la crème princesse :

  • 200 ml de lait 1/2 écrémé
  • 2 jaunes d’œufs
  • 40 g de sucre
  • 20 g de farine T55
  • 1 gousse de vanille
  • 2 c. à s. de Miso blanc Aromandise
  • 100 ml de crème liquide à 35 % de matières grasses
  • Jus de grenade

© Aromandise

Pour le craquelin : Faites ramollir le beurre en pommade et incorporez le sucre puis la farine. Débarrassez sur une feuille de papier sulfurisé et abaissez à environ 2 mm d’épaisseur. Réservez au congélateur. Pour les choux : Chauffez l’eau avec le beurre et une pincée de sel. Incorporez la farine en une fois et remuez à l’aide d’une spatule. Desséchez 2 à 3 mn cette pâte sur le feu en remuant. Hors du feu, battez la pâte jusqu’à ce qu’elle refroidisse et incorporez les oeufs un par un. Déposez la pâte à choux dans une poche à douille. Couchez 12 petits choux sur une plaque avec papier cuisson. Avec un emportepièce de diamètre 3 cm, coupez 12 ronds de craquelin refroidi et déposez sur chaque chou. Faites cuire 10 mn à 210 °C (th. 7), puis 15 mn à 180 °C (th. 6). Réservez à température ambiante. Pour la crème princesse : Chauffez le lait dans une casserole. Dans un bol, blanchissez les jaunes avec le sucre et incorporez la farine. Versez le lait, mélangez et réservez dans la casserole. Faites cuire en fouettant jusqu’à l’ébullition. Ajoutez la vanille, le miso blanc, puis réservez au froid (filmez au contact pour éviter que la crème sèche sur le dessus). Montez la crème liquide en crème fouettée et incorporez-la dans la crème miso froide. Coupez les choux en 2 au couteau scie et garnissez de crème princesse.

 

Jus de grenade maison

vegetalien-60

Jus-de-grenade-maison

Petales-d-hibiscus-AromandisePour 1 pers. – Préparation : 15 mn – Difficulté : cuillere

  • 2 grenades
  • Quelques pincées de fleurs à croquer Pétales d’Hibiscus Aromandise

© Aromandise

Retirez la peau de la grenade après l’avoir coupée, puis épluchez-la dans un grand bol d’eau : les grains tomberont au fond tandis que la peau aura tendance à flotter. Retirez la peau, puis égouttez les grains de grenade. Mettez-les dans un blender et mixez quelques minutes. Tamisez, puis verser dans un grand verre. Ajoutez de l’eau, quelques pétales de fleurs d’Hibiscus et le tour est joué !

 


 

Un menu 100 % calcium végétal

Christine-Calvet2Formée à l’Institut Méditerranéen de Documentation, d’Enseignement et de Recherches sur les Plantes Médicinales de Montpellier (IMDERPLAM), Christine Calvet est une conseillère de santé spécialisée dans les techniques de soins naturels et de prévention. À l’issue de cette formation, elle a choisi d’approfondir ses connaissances en diététique et en phytonutrition, pour accompagner notamment des personnes intolérantes au gluten et au lait ainsi que d’autres souffrant de surpoids et de diabète. Son objectif est d’enseigner « l’art de se soigner et de manger autrement » par des méthodes naturelles de prévention santé et une nutrition choisie, synthèse des travaux des Prs Henri Joyeux et David Servan-Schreiber, des Drs Catherine Kousmine et Jean Seignalet et du naturopathe Daniel Kieffer. Elle est installée à Perpignan, où elle consulte et anime des ateliers culinaires. Christine Calvet est également auteur culinaire.
Pour la contacter : 06 86 44 91 96 – calvet-christine@orange.fr
Site web de son association : http://www.harmovie.world et son blog : www.saisonsdemets.fr

par Christine Calvet

Le mythe du calcium

chouxLes besoins en calcium fixés par les organismes gouvernementaux, qui ne fournissent guère d’explication scientifique justifiant leur préconisation (900 mg par jour pour un homme adulte, 1 200 mg par jour pour une femme ménopausée et les personnes âgées), sont probablement surévalués. Il est plus raisonnable de considérer les besoins avancés par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) de moitié inférieurs pour un homme adulte (450 mg), indépendante de tout lobby, qui explique les liens entre la consommation de calcium, son absorption réelle et son excrétion (l’excès est éliminé dans les urines).

D’autant que, si ce minéral est important et qu’il ne faut pas en manquer, il n’existe aucun bénéfice sur les os à en ingérer plus et, surtout, à consommer beaucoup – trop – de produits laitiers !

Les preuves que le calcium et les laitages sont sans effet sur les fractures – y compris pour les enfants – ont été publiées dans les années 1980, puis confortées tout au long de la décennie 90 par les chercheurs de l’École de santé publique de Harvard et par des études menées sous l’égide de l’OMS. En août 2015, le British Medical Journal (BMJ) – la revue de médecine générale la plus lue dans le monde – a publié une grande étude analysant l’ensemble des données scientifiques sur la question : conclusions sans équivoque, la consommation de calcium n’a aucun lien avec le risque de fracture.

Les produits laitiers contiennent du calcium peu assimilable et sont acidifiants

Le calcium est effectivement présent en grande quantité dans les produits laitiers. Ce que l’on omet de dire, cependant, c’est que seulement 30 % environ sont assimilables par l’organisme. Autrement dit, un verre de lait (240 g) apporte 300 mg de calcium, dont 32 % sont absorbés, soit un peu moins de 100 mg de calcium net. Le calcium des végétaux est, quant à lui, 2 fois mieux assimilé, soit dans une proportion de 50 à 70 %. Ainsi, seulement 120 g de chou chinois apportent 133,5 g de calcium net !

Par ailleurs, les laitages, riches en protéines et en sucre (lactose), sont acidifiants et participent à la déminéralisation de l’organisme : les os, « pillés » des sels de calcium qui les composent, se fragilisent.

Le Dr Boyd Eaton (université Emory d’Atlanta) souligne que l’alimentation paléolithique, composée à 70 % de fruits, légumes, plantes sauvages, baies, noix et rhizomes, apportait significativement plus de calcium (jusqu’à 2 fois les doses recommandées) qu’aujourd’hui. En outre, ces produits de la cueillette étaient pauvres en chlore (qui a un effet acidifiant) et gorgés de sels de potassium (à effet basifiant). Les humains de cette époque avaient des os bien plus robustes que les nôtres, ainsi qu’en attestent les recherches des anthropologues.

En fait, la solution consiste à aider les os à retenir le calcium apporté à l’organisme en surveillant son équilibre acido-basique (augmenter ses portions de légumes et de fruits, réduire les protéines animales, le sucre, le sel…) en prenant un complément alimentaire de vitamine D3, qui facilite l’absorption du calcium et réduit son excrétion. Si nous consommons quotidiennement au moins 1 à 2 sources alimentaires riches en calcium, des quantités importantes de protéines végétales et si nous salons peu nos aliments, nous avons la quasi-certitude de couvrir nos besoins en calcium…. même si nous avons adopté une alimentation 100 % végétalienne !

Les végétaux les plus riches en calcium :

  • toutes les variétés de choux : chinois, vert, frisé, blanc, kale… mais aussi brocoli, chou-rave, choufleur et chou rouge ;
  • les salades : essentiellement le cresson et les pissenlits, mais également les laitues, les chicorées (frisée, trévise, endives…
  • les herbes aromatiques, surtout le persil et les algues ;
  • les légumineuses : surtout le tofu (soja) et les haricots secs, puis les pois chiches ;
  • les oléagineux : graines de sésame, de chia et amandes en tête, mais également noisettes, graines de lin et noix du Brésil ;
  • les fruits secs : figues, pruneaux et abricots ;
  • les graines et céréales : quinoa, avoine, sarrasin et amarante ;
  • les fruits en renferment 40 à 200 mg pour 100 g, ce qui en fait également une source intéressante (baies de goji, kumquat, cassis, pastèque, orange, etc.).

À vos fourneaux !

 

Salade de cresson aux champignons

vegetalien-60 sans-gluten-60

Pour 4 pers. – Bon marché – Préparation : 15 mn – Difficulté : cuillere

  • Salade-de-cresson-aux-champignons1 botte de cresson
  • 1 tête de trévise rouge
  • 8 champignons de Paris
  • 2 échalotes
  • 4 c. à s. d’algues mélangées en paillettes
  • 4 c. à s. d’huile d’olive fruitée
  • 1 citron
  • Graines germées

© Christine Calvet

Préparez la vinaigrette en mélangeant l’huile, le jus de citron, les échalotes pelées et émincées, et les algues. Dans un saladier, mélangez le cresson, la trévise effeuillée en lanières, les graines germées et les champignons coupés en lamelles. Ajoutez la vinaigrette, mélangez délicatement et croquez aussitôt !

 

Et sa tartinade persillée aux 2 haricots

vegetalien-60 sans-gluten-60

Pour 4 pers. – Bon marché – Préparation : 10 mn – Difficulté : cuillere

  • tartinade-persillee-aux-2-haricots300 g de haricots blancs cuits
  • 100 g de haricots rouges cuits
  • 1 poireau sauvage ou un très jeune poireau
  • 1 gousse d’ail
  • Le jus d’1 citron
  • 4 c. à s. d’huile de noix
  • Tamari
  • Poivre du moulin
  • 3 baies
  • 2 c. à s. de persil frais ciselé

© Christine Calvet

Mixez grossièrement, afin d’obtenir une texture « rustique », les haricots avec le poireau et la gousse d’ail pelée, dégermée et émincée, le jus de citron, l’huile. Salez légèrement avec le tamari, donnez 1 ou 2 tours de moulin à poivre, puis incorporez le persil.

 

Potée au chou et tofu fumé

vegetalien-60 sans-gluten-60

Pour 4 pers. – Bon marché – Préparation : 35 mn – Cuisson : 30 mn – Difficulté : cuillere

  • Potee-au-chou-et-tofu-fume1 gros chou frisé
  • 4 côtes de céleri branche avec leurs feuilles
  • 4 gros poireaux
  • 8 petits navets boule d’or
  • 4 petits navets roses
  • 4 oignons
  • 8 petites carottes
  • 1 c. à s. de grains de cumin
  • 8 clous de girofle Thym, 5 feuilles de laurier
  • Bouillon de légumes
  • 1 c. à s. de pâte miso de riz
  • 400 g de tofu fumé
  • Tamari
  • 1 c. à s. d’huile d’olive

© Christine Calvet

Ôtez les feuilles dures du chou, coupez-le en 8. Brossez sous l’eau carottes et navets. Laissez-les entiers. Rincez les côtes de céleri et coupez-les en 2. Lavez les poireaux et coupez-les en 2 dans le sens de la longueur. Épluchez les oignons et plantez 2 clous de girofle dans chacun d’eux. Dans un faitout à fond épais, versez un fond de bouillon, une partie du thym et les feuilles de laurier. Ajoutez les légumes, le cumin, parsemez du restant de thym. Laissez mijoter à feu très doux, à couvert, une trentaine de minutes jusqu’à ce que les légumes soient tendres mais pas écrasés. Pendant ce temps, coupez le tofu fumé en 4 pavés dans un saladier et recouvrez-les de tamari. En fin de cuisson des légumes, faites-les revenir rapidement dans l’huile puis rajoutez-les dans le faitout. Prélevez du bouillon de cuisson et délayez avec la pâte miso dans un petit bol. Dressez les assiettes de service en répartissant les légumes et les pavés de tofu, puis arrosez de bouillon + pâte miso. Dégustez bien chaud.

 

Et pour le goûter…
Porridge aux flocons d’avoine, baies séchées et amandes

vegetalien-60 sans-gluten-60

Pour 1 bol – Bon marché – Préparation : 10 mn – Difficulté : cuillere

  • Porridge-aux-flocons-d-avoine50 g de flocons d’avoine sans gluten
  • Boisson végétale à l’amande
  • 1 c. à s. de noix de coco râpée
  • 1 c. à s. de baies de goji
  • 1 c. à s. de cranberries
  • 10 amandes
  • 1 kiwi

© Christine Calvet

Versez les flocons d’avoine dans le bol. Ajoutez la noix de coco râpée et les baies séchées. Remuez le tout, puis recouvrez à hauteur de boisson végétale. Laissez gonfler, puis ajoutez les amandes (de préférence mises à tremper la veille) et le kiwi pelé et coupé en morceaux.

 


 

Poire belle-hélène au xocoatl

vegetalien-60 sans-gluten-60

Berengere-FoyardBérengère-Emma Foyard est crusinière, herbaliste et formatrice à l’École Lyonnaise des Plantes Médicinales. Elle propose des activités autour du soin au naturel : ateliers et stages de cuisine végétale et sans cuisson, ateliers cosmétique naturelle, conseils et formation en alimentation saine et naturelle. Loin de tout dogme, elle présente avant tout une nourriture simple, saine, créative et bonne pour les papilles. Retrouvez recettes et conseils de saison pour vivre en harmonie et se soigner naturellement sur le site Croc’la vie : www.croclavie.org

par Bérengère-Emma Foyard

Pour 4 pers. – Bon marché – Préparation : 15 mn – Difficulté : cuillere

  • Poire-belle-helene-au-xocoatl 4 poires bien mûres
  • Facultatif : 4 c. à s. de sirop d’agave
  • Décoration : fèves de cacao concassées (4 c. à c.)

Sauce au xocoatl :

  • 100 g de poudre de cacao cru
  • 4 c. à s. de sirop d’agave
  • 40 ml d’eau infusée aux épices
  • 1 bâton de cannelle
  • 1 c. à c. de poudre de graines d’urucum
  • 1 petit piment
  • 4 grains de poivre noir

© Berengère-Emma Foyard

Sauce au xocoatl : Versez 250 ml d’eau, le bâton de cannelle, les graines d’urucum, le piment, les grains de poivre dans une casserole. Portez à ébullition et laissez bouillir 10 mn. Éteignez le feu et ajoutez le sirop d’agave. Remuez bien, filtrez le tout et mixez au blender avec la poudre de cacao cru. Épluchez les poires. Vous avez 2 possibilités : poire nature entière ou marinée au sirop d’agave. Pour les poires marinées dans le sirop d’agave, coupez-les en tranches ou en cubes et faites-les mariner avec le sirop d’agave. Dans chaque assiette à dessert, versez la sauce au xocoatl et posez la poire entière épluchée ou versez 5 c. à s. de poires marinées dans un petit cercle en inox. Versez la sauce au chocolat au moment de servir et décorez avec quelques fèves de cacao concassées.

Bon à savoir : Le xocoatl est une boisson d’origine maya, à base de cacao. Elle est amère et épicée, souvent assaisonnée avec de la vanille, du piment et du roucou (urucum). Elle fut adoptée par la suite par les Aztèques, qui l’associèrent à Xochiquetzal, la déesse de la fertilité. Ils pensaient que le xocoatl permettait de lutter contre la fatigue. Cette croyance découle probablement de la teneur en théobromine (stimulant intellectuel et physique) du cacao. Le nom xocoatl est l’une des origines probables du mot chocolat.

 


 

Terrine de marrons au tofu fumé

vegetalien-60 sans-gluten-60 sans-lactose-60

Gin-DelacDepuis sa petite enfance, Virginie est passionnée de cuisine végétarienne. Diagnostiquée intolérante au gluten il y a quelques années et atteinte d’une maladie auto-immune, Virginie s’est alors tournée vers une cuisine hypotoxique, pour gagner en énergie et en tonus. Elle est l’auteur du blog Dans la cuisine de Gin, pour partager ses recettes gourmandes et prouver que l’alimentation « bonne santé » peut être goûteuse et savoureuse. Elle anime aussi des ateliers culinaires et d’initiation à la cosmétique maison.
Son blog : http://danslacuisinedegin.blogspot.fr – Son compte Instagram : https://www.instagram.com/dans_la_cuisine_de_gin
Sa page Facebook : https://www.facebook.com/DansLaCuisineDeGin/

par Gin Delac

Pour 1 gros pot – Bon marché – Préparation : 10 mn – Cuisson : 12 mn – Difficulté : cuillere

  • Terrine-de-marrons-au-tofu-fume230 g de marrons (châtaignes), soit un petit bocal
  • 100 g de tofu fumé
  • 50 g de noix de Grenoble décortiquées
  • 70 g de crème végétale (ici soja)
  • 1 gros oignon
  • 2 gousses d’ail
  • 2 c. à s. de Madère ou Porto
  • 1 c. à s. de miso de riz
  • Huile d’olive
  • Sel, poivre

© Gin Delac

Préchauffez le four à 180 °C (th. 6). Faites torréfier les noix au four 8 mn environ. Pendant ce temps, pelez l’oignon et émincez-le. Dans une poêle, faites chauffer un peu d’huile d’olive, et faites-y dorer l’oignon. Ajoutez-y l’ail pelé, dégermé et pressé, puis cuisez 1 mn. Égouttez les marrons. Coupez grossièrement le tofu fumé. Dans le bol de votre robot ménager avec la lame couteau, mettez les marrons, les noix, le tofu, le mélange ail/oignon, le miso, le vin et la crème végétale. Mixez pas trop finement, de manière à obtenir une texture de terrine. Ajustez l’épaisseur avec de la crème végétale au besoin. Salez et poivrez à votre convenance. Mettez en pot et gardez au frais jusqu’à dégustation.

 

Entremets au tofu soyeux et à la banane flambée

vegetalien-60 sans-gluten-60 sans-lactose-60

Pour 4 pers. – Bon marché – Préparation : 10 mn – Cuisson : 10 mn – Difficulté : cuillere

  • Entremets-au-tofu-soyeux400 g de tofu soyeux égoutté
  • 3 bananes bien mûres
  • 3 c. à s. de fructose (ou sucrant de votre choix)
  • 2 g d’agar-agar
  • 1 c. à s.d’huile de coco
  • 1 bouchon de rhum (facultatif)
  • Cacao en poudre
  • 1 banane pour la décoration

© Gin Delac

Commencez par faire cuire les bananes pelées et coupées en morceaux, dans une poêle avec l’huile de coco bien chaude. Retourner au bout de 2 mn et ajoutez le sucre. Laissez caraméliser un peu à feu moyen. Ajoutez le rhum et flambez les bananes (sauf si vous n’avez pas pris l’option rhum). Dans un blender, versez le tofu soyeux égoutté et les bananes caramélisées. Gardez le jus de cuisson des bananes dans la poêle. Dans un ramequin, diluez l’agar-agar dans à peu près 3 fois son volume d’eau, ajoutez-le au jus de cuisson dans la poêle et faites cuire 1 mn à feu doux. Versez, à son tour, l’agar-agar dans le blender et mixez bien, jusqu’à l’obtention d’une crème soyeuse. Versez dans des ramequins et glissez au réfrigérateur 1 à 2 h, ou 1/2 h au congélateur. Décorez de cacao et de rondelles de banane et dégustez.

 


 

Crêpes au lait d’amande

Pour une quinzaine de crêpes – Préparation : 10 mn – Repos : 1 h – Difficulté : cuillere

  • Crepes-au-lait-d-amande400 ml de Lait d’Amande ou Lait d’Amande Chocolat La mandorle
  • 1 sachet de Mix Brunch La Mandorle
  • 3 oeufs
  • 1 c. à s. d’huile
  • 30 g de sucre

Pour la décoration :

  • Fruits confits
  • Noisettes
  • Pépites de chocolat
  • Cranberries

Mélangez les ingrédients de la pâte à crêpes. Laissez bien reposer la pâte pendant 1 h. Passez à la cuisson dans une poêle huilée bien chaude : 2 mn par face. Laissez refroidir et pliez les crêpes en 2, puis encore en 2. Disposez des fruits confits en petits morceaux, des cranberries, des pépites de chocolat ou des noisettes. À déguster avec un chocolat chaud ! Faites chauffer 200 ml d’eau, versez 5 doses de Lait d’Amande Chocolat. Retirez du feu et faites infuser un bâton de cannelle et 2 étoiles de badiane pendant 15 à 20 mn. Retirez-les, puis remettez sur le feu 2 mn. Servez aussitôt.

www.lamandorle.com

 


 

écolivre

Petits déjeuners sains pour matins toniques !
livre-petits-dejeuners-sainsde Marie-France Farré et Florence Akouka

45 recettes sucrées et salées

Vous en avez assez du trio baguette/confiture/ beurre à 7 h du matin ? Le croissant vous écœure, le café vous excite et, en plus, vous avez faim dès 11 h, victime du fameux « coup de barre » qui vous enlève toute énergie ? Vous êtes à la recherche du petit déjeuner gourmand, appétissant et qui vous tient rassasié-e toute la matinée ? Bonne nouvelle, il existe ! Découvrez dans cet ouvrage tous les conseils pour préparer votre petit déjeuner personnalisé, adapté à vos besoins et à votre mode de vie. Que vous soyez sportif-ve, retraité-e, adolescent-e, mangeur nomade ou bien femme enceinte, vous y trouverez des propositions de petits déjeuners salés comme sucrés, sur place ou à emporter.

Éditions Terre vivante – 120 pages – 12 €

 


 

Salade de lentilles et chou kale

vegetalien-60 sans-gluten-60

Camille-DaussyPassionnée de cuisine saine et gourmande, Camille Daussy a d’abord été animatrice en centre social, où elle a commencé par animer des ateliers de cuisine. Elle partage depuis quelques années ses recettes à dominante végétarienne/bio, et parfois sans gluten et végétaliennes, sur son blog de cuisine kmillesaveurs.canalblog.com. Grâce à son expérience, elle a obtenu son CAP de cuisine. Camille vient de s’implanter dans le Tarn, où elle souhaite se consacrer à sa passion en développant une activité d’animation d’ateliers de cuisine, de traiteur bio pour les événements et de fabrication de pains d’épices bio. Pour la contacter: kmillesaveurs@gmail.com et sur Facebook : kmillesaveurs

par Camille Daussy

 

Pour 4 pers. – Bon marché – Préparation : 15 mn – Cuisson : +/- 30 mn – Difficulté : cuillere

  • 150 g de lentilles vertes crues

Salade-de-lentilles-et-chou-kale

  • 5 feuilles de chou kale (tiges enlevées)
  • 2 gousses d’ail
  • 2 c. à s. d’huile d’olive
  • 2 c. à s. de vinaigre de cidre
  • 1 c. à s. de sirop d’agave
  • Sel, poivre

© Camille Daussy

Dans une casserole, versez les lentilles (que vous aurez rincées avant). Recouvrez-les de 2 fois leur volume en eau. Ajoutez les gousses d’ail pelées, dégermées et coupées finement, et mettez à cuire dans une cocotte. Le temps de cuisson dépendra de la marque et de la provenance (comptez 25 à 30 mn à partir de l’ébullition). Salez en fin de cuisson. Quand elles sont cuites, passez-les à l’eau froide. Pendant la cuisson des lentilles, préparez le chou kale. Après l’avoir rincé, émincez les feuilles après les avoir séparées des côtes (pour ne pas les jeter, on peut les employer dans une soupe, par exemple). Mettez-les dans un saladier et versez l’huile, le vinaigre, le sirop d’agave, le sel et le poivre. Mélangez le tout en pressant les feuilles entre vos doigts pour les rendre plus tendres. Quand les lentilles sont prêtes, ajoutez le chou kale. Goûtez et rectifiez l’assaisonnement au besoin. Servez accompagné d’un peu de riz, par exemple, ou de galettes de céréales.

 


 

Curry de légumes au lait de coco, riz thaï et lentilles belugal

vegetalien-60 sans-gluten-60

Christine-Spohn_1

À 45 ans, Christine Spohn se passionne pour la cuisine et suit une formation au lycée hôtelier d’Illkirch, en Alsace, où elle obtient son CAP de cuisinier. À la recherche de « sens », elle devient formatrice en arts culinaires et utilise la cuisine comme support de rencontre, de partage, de créativité, de cohésion, d’éveil… dans le respect du vivant. Formée aux plantes sauvages comestibles auprès de l’ethnobotaniste François Couplan, elle se passionne pour la rencontre spirituelle avec la matière, le vivant et l’humain, et souhaite partager son enthousiasme pour une nourriture saine, équilibrée, créative et savoureuse. D’ailleurs, elle a ouvert des chambres d’hôtes dans une maison écologique à la campagne en Haute-Saône, où elle anime également des ateliers de cuisine. Pour la contacter : Tél. 06 33 52 75 28, mail : christine@les-gourmandises.bio.fr et son site : www.les-gourmandises-bio.fr

par Christine Spohn

Pour 4 pers. – Bon marché – Préparation : 15 mn – Cuisson : 30 mn – Difficulté : cuillere

  • Curry-de-legumes-au-lait-de-coco3 c. à s. d’huile d’olive
  • 1 c. à s. de graines de cumin
  • 1 c. à s. de graines de moutarde noire et 1 c. à s. de moutarde jaune
  • 2 c. à s. de curry
  • 1 c. à c. de sel
  • 3 feuilles de laurier
  • 2 branches de thym
  • 3 oignons finement émincés
  • 700 ml de lait de coco

© Christine Spohn

Légumes coupés en bâtonnets :

  • 3 pommes de terre
  • 4 carottes 1 patate douce
  • 2 panais
  • 1 chou-fleur en fleurettes

Dans une sauteuse à fond épais, chauffez l’huile d’olive et faites revenir les graines de moutarde et de cumin quelques minutes, sans cesser de remuer, jusqu’à ce qu’elles commencent à éclater et à exhaler leurs arômes. Ajouter les oignons, le curry, les feuilles de laurier, le thym et faites revenir 5 mn en remuant fréquemment jusqu’à ce que les oignons soient tendres. Incorporez le lait de coco. Mélangez et salez. Puis ajoutez les légumes et remuez délicatement. Couvrez et laissez cuire entre 20 et 25 mn en remuant de temps en temps. Gardez les légumes croquants. Au besoin, rectifiez l’assaisonnement. Servez avec du riz thaï et des lentilles beluga.

 


 

Pesto de chou kale

vegetalien-60

Christine-RuszkowskiChristine a découvert la biodynamie et la grelinette – un outil pour ameublir la terre, idéal en permaculture – il y a presque 2 décennies. Puis, ce fut le monde de la bio. Cela fait plus de 10 ans qu’elle prend plaisir à cuisiner avec des ingrédients bio, et qu’elle en découvre de nouveaux régulièrement. Tout cela lui a donné envie, en 2015, d’ouvrir un blog de green lifestyle, dans lequel elle partage des recettes de cuisine bio, mais aussi tout ce qui tourne autour d’une vie écolo. Son blog : https://lecarnetsurletagere.blogspot.fr

par Christine Ruszkowski

Pour 1 bocal (de 324 ml, type pot de confiture) – Bon marché Préparation : 15 mn – Difficulté : cuillere

  • Pesto-de-chou-kale4 à 5 tiges de chou kale vert ou violet
  • 1 poignée de pousses d’épinards frais
  • 60 g de parmesan
  • 2 gousses d’ail
  • 40 g de noix de cajou
  • 6 c. à s. d’huile d’olive
  • 3 c. à s. d’huile de cameline
  • Quelques pincées de sel gris non raffiné

© Christine Ruszkowski

Lavez le chou, détachez les feuilles des tiges et séchez-les (vous pourrez employer les côtes pour un autre usage, une soupe par exemple). Lavez les jeunes pousses d’épinards et séchez-les également. Épluchez et dégermez l’ail, puis coupez-le grossièrement. Coupez le parmesan en tout petits morceaux. Placez le parmesan, l’ail et les noix de cajou dans un mixer et réduisez-les en purée. Ajoutez l’huile d’olive et de cameline, ainsi que les pousses d’épinards. Mixez la préparation. Ajoutez les feuilles de chou petit à petit et continuez à mixer. Versez le pesto dans un grand bol et assaisonnez-le en fonction de votre goût.

Bon à savoir : selon vos préférences, pour pouvez mixer le pesto plus ou moins finement.

 


 

Brioche étoile à la frangipane

vegetalien-60

Mlle-PigutMelle Pigut est une ingénieuse auteur culinaire et consultante en alimentation bio végétale. Elle est également la créatrice de La Parenthèse Végétale, l’atelier bio très prisé où elle anime des cours de cuisine créative dans le 20e, à Paris. Melle Pigut pense que bien se nourrir doit être un plaisir. Elle œuvre avec passion pour rendre plus accessible une cuisine éthique, simple et saine, qui n’oublie pas d’être savoureuse, gourmande et… pleine de surprises ! Laissez-vous tenter. Informations sur les cours de cuisine et recettes vegan : http://LaParentheseVegetale.fr

par Mlle Pigut

Pour changer de la galette des rois, je vous propose une brioche étoile au bon goût d’amande. Avis aux fans d’amandes, cette recette 100 % végétale va vous transporter de plaisir !

Pour 6 à 8 pers. – Bon marché – Préparation : 45 mn – Cuisson : 30 mn Levée : 2 h Difficulté : cuillere cuillere cuillere

brioche-etoile-a-la-frangipane

Étoile :

  • 250 g de farine de blé demi-complète T80
  • 20 g de sucre de canne complet
  • 1 bonne pincée de sel
  • 5 g de levure de boulanger sèche
  • Zeste d’1 clémentine (facultatif)
  • 150 ml de lait végétal (au choix)
  • 50 g de purée d’amande blanche

Frangipane végétalienne :

  • 75 g de poudre d’amande
  • 50 g de sucre de canne complet
  • 10 g de fécule de maïs
  • 100 ml de lait d’amande
  • 50 g de purée d’amande blanche

© Melle Pigut

Préparez la pâte : Dans un saladier, déposez la farine, le sucre, le sel, la levure de boulanger et le zeste. Ajoutez le lait végétal tiédi, ainsi que la purée d’amande. Mélangez, puis malaxez à la main. Pétrissez quelques minutes jusqu’à ce que la pâte soit bien souple, douce et ne colle pas aux doigts. Formez alors une boule. Déposez-la dans le saladier et couvrez d’un torchon humide. Laissez lever dans un endroit tiède pendant au moins 1 h, ou jusqu’à ce que la pâte ait à peu près doublé de volume. Pendant ce temps, préparez la frangipane : Dans un saladier, mélangez la poudre d’amande, le sucre et la fécule. Ajoutez le lait et la purée d’amande en remuant.

Mélangez pour obtenir un résultat bien homogène et réservez au réfrigérateur. Façonnez l’étoile : Coupez la pâte en 4 pour former 4 boules. Sur une surface de travail farinée, abaissez les 4 pâtons à l’aide d’un rouleau à pâtisserie en leur donnant une forme ronde. Farinez une plaque de four et déposez-y une première pâte. Étalez 1/3 de la frangipane sur la surface, puis recouvrez d’une 2e pâte. Renouvelez l’opération 2 fois en empilant les abaisses les unes sur les autres et en les recouvrant de frangipane. Terminez par la dernière pâte, sans la recouvrir de garniture. Placez un verre au centre de l’empilement ainsi obtenu et coupez la pâte en 16 parts égales autour du verre. Enroulez toutes les parts 1 à 3 fois sur elles-mêmes et regroupez-les 2 par 2 à leur extrémité pour former une grosse étoile. Déposez dans un endroit tiède pendant environ 45 mn afin de laisser lever l’étoile. Finalement, faites cuire au four pendant environ 30 mn à 160 °C th. 5/6) : la pâte doit être moelleuse et légèrement dorée. Servez l’étoile juste tiédie ou complètement refroidie, accompagnée d’une bonne boisson végétale.

 


 

écolivres

avocatAvocat
de Clea – Photographies d’Émilie Gaillet

En 2018, l’avocat se décline sous toutes les formes, de l’entrée au dessert. Clea vous invite à le redécouvrir : saisonnalité, nutrition, histoire… Tout ce qu’il faut savoir sur ce fruit originaire du Mexique et cultivé aujourd’hui autour de la Méditerranée (Espagne et même Corse). Apprivoisez-le en 30 recettes gourmandes et originales, sucrées et salées : avo-toast et guacamole, bien sûr, houmous à l’avocat, pesto… soupe froide, avocat farci (cuit), nuggets, green pancakes… key lime pie, crème au chocolat, banana bread, truffes matcha et avocat…

Et le pas-à-pas pour apprendre à réaliser l’incontournable rose en avocat.

Éditions La Plage – 72 pages – 9,95 €

 

Houmous
livre-houmousde Clea – Photographies d’Émilie Gaillet

Le houmous est à la mode : nutritif, rapide à préparer, peu coûteux, c’est la star de l’apéro et la panacée pour les vegan et végétariens. Plus qu’un simple accompagnement, ce livre fait du houmous un élément central du repas. Il se décline de mille et une façons : pois chiches, lentilles, patates douces, haricots blancs…

Au sommaire : Les houmous de base réalisés avec une variété de légumineuses, les houmous customisés sous forme de salades, sauces, nachos, petit déjeuner… les houmous cuisinés.

En librairie le 8 février – Éditions La Plage – 72 pages – 9,95 €

 


 

L’Assiette libre : pour partager de bons petits plats entre particuliers

assiette-libreCréée par Évelyne Boisson, l’Assiette libre est un concept innovant qui permet aux particuliers de partager un plat et un moment de convivialité. Alors que nous sommes nombreux à avoir en commun les mêmes valeurs du bien-manger, pourquoi ne pas se rencontrer et sympathiser autour de bons petits plats maison ?

En créant ce concept, Évelyne Boisson pensait à la fois aux habitants de régions rurales, disposant souvent de peu d’offres de restaurants, et aux personnes en déplacement en ville, désireuses de manger un repas équilibré et de faire des rencontres.

L’Assiette libre s’adresse ainsi à ceux qui aiment cuisiner ou manger sain et bio, et, surtout, qui ont envie d’échanger et de rencontrer de nouvelles personnes.

Le fonctionnement de cette plate-forme est simple. Pour les cuisiniers, il suffit de s’inscrire gratuitement sur le site de l’Assiette libre et de proposer un plat unique équilibré, composé d’un légume, d’un féculent, et d’un poisson, d’une viande ou d’un œuf. Il est également possible de préparer un plat végétarien pour ceux qui le préfèrent.

L’entrée et le dessert sont laissés à la liberté de chacun. L’idée est de proposer un bon plat qui ravira les papilles, si possible cuisiné à partir de produits bio. Le prix fixé doit être raisonnable (dans l’idéal entre 5 et 10 €). Il suffit ensuite de préciser le jour et l’heure où le plat sera prêt.

Les amateurs de bons petits plats peuvent, quant à eux, s’inscrire gratuitement sur le site de l’Assiette libre pour sélectionner l’assiette à déguster selon le lieu où ils se trouvent.

Rendez-vous sur www.lassiettelibre.fr

 


 

Un menu bio livré à la maison pour la Saint-Valentin

rutabagoÀ l’occasion de la Saint-Valentin, Rutabago, spécialiste des paniers-recettes bio en livraison, s’associe à Cupidon pour concocter une box spéciale « dîner en amoureux ». Fini la contrainte des courses, le casse-tête pour trouver le menu qui soit bon, original, gourmand mais équilibré, le dilemme du restaurant qui manque d’intimité… Rutabago livre à domicile un coffret complet inédit, pour faire sensation sans se mettre la pression.

Pourquoi ne pas se laisser tenter par une expérience nouvelle, à vivre chez soi, en se laissant guider dans un menu 100 % fait maison, élaboré à partir d’ingrédients de qualité !

Comment ça marche ?

À mijoter avant son arrivée ou à cuisiner en duo avec sa moitié, le menu 100 % bio de Rutabago saura surprendre vos papilles. Une fois commandé sur le site, le coffret arrive directement au domicile ou en point retrait et comprend tous les ingrédients, livrés pré-dosés (pour limiter le gaspillage) et accompagnés des recettes expliquées étape par étape. Les recettes proposées, validées par une diététicienne nutritionniste, sont accessibles aux novices et ne vous prendront pas plus de 30 mn de préparation.

Le coffret Saint-Valentin de Rutabago comprend :
– Une bouteille de vin
– Un assortiment d’apéritifs bio
– Tous les ingrédients nécessaires à la réalisation d’un menu d’exception (plat et dessert), à choisir parmi les propositions de l’équipe Rutabago (menu végétarien ou non)
– Une surprise spéciale pour Valentin-e… à découvrir le jour J !

L’offre spéciale Saint-Valentin est livrée les 13 et 14 février partout en France, sous réserve de commander sur www.rutabago.com à partir de mi-janvier et jusqu’au 07 février, au plus tard.

Une bonne occasion de s’offrir une soirée intime et cocooning, loin des restaurants bondés !

À propos de Rutabago

Spécialiste de paniers-recettes bio, concoctés par 4 chefs et une diététicienne, créé en 2016 pour participer à la promotion d’une consommation responsable, durable et solidaire, Rutabago livre à domicile ou au bureau ses paniers-recettes à base de produits provenant d’une agriculture bio (sans pesticides, ni traitements polluants) et de producteurs sélectionnés en circuit court. Des recettes, ainsi que tous les ingrédients pré-dosés et de saison nécessaires à leur préparation, sont à retrouver toutes les semaines dans les paniers-recettes prêts à cuisiner. https://rutabago.com/

 


 

Rubrik-a-trucs-Special-Miam

 

pomme-de-terreÉviter les grumeaux

Pour éviter les grumeaux lorsque vous préparez des sauces à base de farine, piquez un bout de pomme de terre crue (épluchée) au bout d’une fourchette et utilisez-la à la place de la cuillère en bois.

 

glaconsDémouler un gâteau

Pour les distraits qui auraient oublié de beurrer le plat avant la cuisson, optez pour le choc thermique, qui est très efficace lors du démoulage d’un gâteau. Pour ce faire, après avoir sorti votre plat du four, posez-le dans un bac rempli de glaçons et laissez ainsi pendant quelques instants avant de procéder au démoulage. Vous pouvez également le poser sur un torchon imbibé d’eau froide.

 

Stériliser pots et bocaux

bocauxVous faites souvent des confitures ? Vous venez de préparer des poivrons grillés marinés dans de l’huile d’olive ? Vous voulez mettre des tomates en bocaux ? Alors, il serait opportun de stériliser vos contenants afin de ne prendre aucun risque pour votre santé.

Pour cela, il est nécessaire qu’ils soient parfaitement propres. Ils doivent donc être soigneusement lavés, de même que leur couvercle. Puis, plongez- les dans de l’eau bouillante pendant une dizaine de minutes. Ils devront sécher retournés sur un torchon propre. Ensuite, 2 méthodes s’offrent à vous :

Soit vous stérilisez vos bocaux remplis et bien fermés : dans ce cas, vous les immergez dans une grande cocotte remplie d’eau pendant au moins 15 mn et les faites bouillir à couvert. Laissez ensuite les pots à température ambiante pendant 24 heures. Cette technique est particulièrement adaptée aux préparations mises en pot ou bocal lorsqu’elles sont crues ou froides.

Soit vous stérilisez avec la méthode « flash », bien connue de toutes celles et tous ceux qui font des confitures et gelées de fruits. Dès que vos pots sont remplis (à ras bord), vissez le couvercle puis retournez-les et laissez- les ainsi jusqu’à complet refroidissement.

 

herbesSécher les herbes aromatiques

Pour faire sécher des herbes aromatiques fraîches du jardin, commencez par les laver à l’eau pure, puis laissez-les à l’air libre. Ensuite, assemblez-les en petits bouquets et pendez- les par les tiges, têtes en bas, dans un endroit sombre et sec.

petalesColorer naturellement les plats

Pour colorer naturellement du riz ou des pâtes, il vous suffit de placer quelques pétales de souci ou de calendula (du jardin) dans l’eau de cuisson. Cela vous changera du curry, qui est plus coûteux.

 

epluchuresRéutiliser l’huile de friture

Pour enlever les mauvaises odeurs de l’huile de friture, vous pouvez la « nettoyer » en y plaçant des épluchures de pommes de terre bien rincées et essorées pendant quelques heures. Filtrez ensuite votre huile de friture, qui sera prête à être réutilisée.

Source : www.trucsdegrandmere.com

 


 

eco-livre-orange Miam

Je cuisine les restes et je fais des économies
livre-je-cuisine-les-restesde Céline Mennetrier et Aurélie Jeannette

45 recettes anti-gaspi pour agrémenter les restes de vos repas du quotidien

Nous jetons en moyenne 20 à 30 kg de nourriture par personne et par an… Mais comment utiliser la baguette trop sèche, les carottes flétries, le pot de crème fraîche dont la date limite de consommation est dépassée ou les restes du déjeuner ?

Acheter malin, conserver de manière appropriée et savoir accommoder les restes : voici les 3 piliers d’une cuisine économique, écologique, saine et gourmande. Dans cet ouvrage, Céline Mennetrier et Aurélie Jeannette font la chasse au gaspillage pour profiter au maximum des ressources du réfrigérateur ou du placard. En commençant par vous donner les clefs d’une bonne gestion de vos achats alimentaires, elles poursuivent cette quête du zéro déchet alimentaire par 45 recettes inventives et délicieuses. Simples, saines, gourmandes, ces préparations vous invitent à profiter des restes de fruits, légumes, céréales, légumineuses, viandes et poissons, oeufs, pain et biscuits.

Conchiglionis à la ratatouille, muffins gourmands au chèvre et à la soupe, cheesecake léger aux biscuits ramollis, gaufres salées aux céréales et feuilles vertes… Gageons que vous n’aurez bientôt plus envie de cuisiner ni de déguster autre chose que des restes !

Éditions Terre vivante – 120 pages – 12 €

 

Veganissimo !
livre-veganissimod’Angélique Roussel

Cuisine vegan italienne

La cuisine italienne est une cuisine gourmande et diversifiée, idéale pour varier son alimentation et se faire plaisir. Mais, entre pâtes fraîches, mozzarella, parmesan, mascarpone, osso bucco, bolognese… elle est aussi traditionnellement riche en produits d’origine animale.

Angélique Roussel propose de végétaliser ces classiques italiens : découvrez 40 recettes faciles à réaliser, avec des ingrédients simples. Certaines d’entre elles présentent également des alternatives sans gluten. Apprenez aussi à fabriquer à la maison les fromages italiens vegans, ainsi que les pâtes fraîches sans œufs.

En librairie le 8 février – Éditions La Plage – 108 pages – 13,50 €

 

Bonbons vegan 4
livre-bonbons-vegande Sandrine Costantino
Photographies de Caroline Féraud / Illustrations de Maëva Tur

Fabriqués à la maison

Gélatine, colorants, additifs à base de produits d’origine animale… Les bonbons avaient bien besoin d’une version vegan !

Vous allez pouvoir fabriquer à la maison les fameuses fraises, les frites qui piquent, les œufs au plat, les oursons, marshmallows, rochers, barres chocolat-nougat… Ici, retrouvez 30 bonbons irrésistibles et cruelty free : que du bonheur à préparer et à déguster !

Éditions La Plage – 160 pages – 15 €

 

Lombricompost facile
livre-lombricompost-facilede Lydia Brucksch et Jasper Rimpau

Fabriquer son lombricomposteur et bien l’utiliser

Les matières composables représentent le tiers du poids de nos poubelles. En les gérant nous-même, nous réduisons considérablement notre impact sur la planète. Voir les déchets de cuisine se transformer en compost nourrissant et en engrais liquide d’excellente qualité, c’est fascinant et instructif pour les enfants. Dans cet ouvrage, vous découvrirez comment fonctionne le lombricomposteur et qui sont ces petits ouvriers si zélés qui l’habitent. Vous pourrez ainsi construire vous-même votre lombricomposteur et fertiliser vos plantes correctement avec un engrais fait maison. Il vous permettra de jardiner écologiquement à petite échelle, de valoriser vos déchets de cuisine tout en nourrissant les plantes. Après avoir lu ce livre gai et coloré, très pratique, aux illustrations pleines d’humour, vous ne considérerez plus les vers de la même façon !

Éditions Terre vivante – 144 pages – 15 €

 

Sauvages et gourmandes : de la cueillette à notre assiette
livre-Sauvages-zt-Gourmandesde Marie-Christine Lemayeur et Bernard Alunni

Des fiches d’identification classées de janvier à décembre et expliquant les caractéristiques des plantes comestibles, ainsi que leurs utilisations, vous sont proposées ici. Pour chaque plante, vous trouverez des recettes gourmandes illustrées par de belles photos artistiques et des explications complètes. Conseils et astuces de jardinage mensuels complètent l’ensemble, accompagnés de superbes aquarelles réalisées par les auteurs, qui sont des peintres/illustrateurs de métier reconnus. En écho avec l’envie grandissante d’une alimentation plus saine et naturelle, cet ouvrage est une invitation à vivre au fil des saisons en harmonie avec la nature.

Éditons Mémoires Millénaires – 128 pages – 19 €

 

Les fiches recettes
livre-les-fiches-recettes-de-valerie-cupillardde Valérie Cupillard

500 recettes du quotidien, faciles et rapides, autour de 180 produits phares des rayons
de l’épicerie bio. Conçu comme un abécédaire, ce livre permet d’apprivoiser ces produits
que l’on ne sait pas toujours cuisiner ou intégrer à nos habitudes culinaires : légumes,
algues, aides culinaires… On trouvera pour chaque ingrédient un mode d’emploi de ses
principales utilisations et des recettes végétariennes et sans produits laitiers, pour le
mettre en valeur et l’apprivoiser au quotidien.

Éditions La Plage – 352 pages – 19,95 €

 

La méthode Chataigner
livre-la-methode-chataignerde Frédérique Chataigner

L’alimentation des gens heureux

Loin des régimes traditionnels, la méthode Chataigner allie nutrition logique, hypnose et nutrithérapie. En 7 étapes, cette démarche innovante aide à atteindre son poids de forme, le garder et trouver la voie vers le bien-être. Dans la première partie de son ouvrage, Frédérique Chataigner détaille sa méthode et ses 7 étapes, et livre des conseils pratiques pour gérer diverses situations – les extras, les repas de famille, les vacances ou encore le restaurant. La seconde partie invite, quant à elle, à passer en cuisine avec 100 recettes minceur et bienêtre. Chili con seitan, décoction ayurvédique, nage de Saint-Jacques au safran et riz à l’encre de seiche, cappuccino de pois cassés, jus de légumes façon Breuss, couscous végétarien de Monica, salade de papaye verte… Toutes les recettes sont d’ailleurs classées en annexe selon leurs bénéfices santé (transit, mémoire, baby blues, problèmes inflammatoires ou cancers…). Un livre pour se réconcilier avec son corps, se régaler et améliorer sa santé.

Éditions Hachette – 311 pages – 20 €

 


 

N° Suivant N° Précédent

 

Agenda
Veggie-World-img1-min
vivez-nature-paris-2018-img1-min
Salon-des-therapies-Paris-2018-img2-min
BAN-BE18-160X230-ECOLOMAG2
Salon-Bien-Etre-Allingnes-img1-min
Respire-la-vie-Rennes-2018-img2-min
Zen-bio-Angers-2018-img2-min
AFF_A4_2018_JOYEUX-bassens_web-img1-min
Salon-Sesame-2018-img1
AFF_2018_BASSENS_WEB-img1-min
Salon-BEBT-Mandelieu-2018-img1-min
vivre-autrement-paris-160x230
AFF_2018_MANOSQUE_WEB-img1-min
salon-du-survivalisme-img3-min
La-vie-autrement-img4
Salon-bien-etre-sebazac-concoures-img1-min
Rencontres-cinema-nature-img1-mi
AFF_2018_THONON-1_WEB-img1-min
AFF_2018_ANNEMASSE_WEB-img1-min
AFF_2018_VAISON_WEB-img1-min
Salon-BEBT-Ville-la-Grand-2018-img1-min
AFF_2018_AIX-les-Bains_WEB-img1-min
AFF_2018_PASSY_WEB-img1-min
AFF_2018_MORZINE_WEB-img1-min
Foire-bio-Meaudre-2018-img1-min
AFF_2018_St-MARTIN-HT_WEB-img1-min
Salon-BEBT-Toulouse-2018-img1-min
AFF_2018_BALME_WEB-img1-min
AFF_2018_SEYSSINS_WEB-img1-min
AFF_2018_THONON-2_WEB-img1-min
AFF_2018_CRAN-GEVRIER_WEB-img1-min
AFF_2018_DOUSSARD_WEB-img1-min
AFF_2018_PREVESSIN_WEB-img1-min
Salon-BEBT-Bordeaux-2018-img1-min

 

Rechercher
BAN-BE18-160X780
VS-BANNIERE-MASTIC-2018-ecolomag
Detox-fete-160x780-img1
Banner-EcoloMag-KeratineComplexForte-FR-160x780-2017-11
ecolomag17vertical
cristaux_ecolomag_banniere_octobre_aromandise
silicium-WEB-ECOLOMAG-160X780
Nature & Cie Nouveautés 2017
2017_01_hildegarde_meilleur_produit_bio_2017
CURCUMAXX-160-780
clubbio-780-160
Pural-banniere-160x780
noria-160x780
Ballot-flurin-160x780
che-160x780
Kuvings
Ecolo Régions
Bons Plans
RSS

Communiqués

24.01.2018
24.01.2018
24.01.2018
18.01.2018
18.01.2018
18.01.2018
18.01.2018
18.01.2018
18.01.2018
18.01.2018
18.01.2018
18.01.2018
18.01.2018
18.01.2018
18.01.2018
17.01.2018
17.01.2018
16.01.2018
15.01.2018
15.01.2018
15.01.2018
15.01.2018
15.01.2018
15.01.2018
15.01.2018
13.01.2018
11.01.2018
10.01.2018
10.01.2018
09.01.2018
Liste des communiqués